Reconfinement : certaines visites immobilières sont autorisées sous conditions

Certaines visites immobilières peuvent avoir lieu pendant le reconfinement

Jeudi 18 mars, le Premier ministre Jean Castex a annoncé lors d’une conférence de presse le reconfinement de 16 départements au vu de la flambée des cas de Covid-19. Les commerces autres que ceux qui assurent la vente de biens et de services de première nécessité doivent être fermés. Pour les futurs acquéreurs qui sont sur le point de concrétiser leur projet immobilier, qu’est-ce que cela signifie ?

L’inquiétude des professionnels de l’immobilier

L’annonce du reconfinement a secoué le monde de l’immobilier. Plusieurs professionnels ont manifesté leur crainte de voir les visites de biens suspendues. Guy Hoquet affirmait « qu’en l’absence des visites, c’est l’ensemble de la chaîne immobilière qui se trouve paralysée. Un particulier peut signer un mandat de vente, contracter un prêt immobilier auprès de sa banque, régulariser un acte chez son notaire et même déménager. En revanche, il lui est interdit de visiter un bien ».

« Que répondre à ceux qui ont vendu leur logement et qui stoppés dans leurs recherches risquent de se retrouver sans domicile ? Comment les couples qui divorcent et qui ne peuvent plus vivre sous le même toit vont-ils pouvoir s’organiser ? » s’interroge Éric Allouche, directeur exécutif du réseau ERA Immobilier.

Certaines visites autorisées

La conférence de presse n’avait pas permis de statuer de manière claire sur les visites immobilières. Sont-elles interdites comme lors du premier confinement ? Sont-elles autorisées uniquement si elles ont lieu dans les 10 km autour de chez soi ? La réponse a été apportée par la suite grâce au décret du 19 mars qui est venu dissiper les doutes. Ainsi, sont autorisés les : « déplacements liés à un déménagement résultant d’un changement de domicile et déplacements indispensables à l’acquisition ou à la location d’une résidence principale, insusceptibles d’être différés ». Ainsi, les visites immobilières en vue de louer, acheter ou vendre sa résidence principale sont autorisées. Un protocole sanitaire strict devra néanmoins être respecté pour garantir la sécurité des personnes.

Les investisseurs ainsi que les futurs acquéreurs de résidence secondaire devront donc reporter leurs visites immobilières.

Financer son projet immobilier en toute sérénité

Durant ce reconfinement, il reste possible pour les futurs acquéreurs de solliciter un crédit immobilier pour financer leur projet. Les banques sont en effet disponibles pour traiter les nouvelles demandes. Et pour un projet immobilier en toute sérénité, il est possible de faire appel à un courtier. Ce professionnel du crédit est en mesure de prendre en charge la demande de financement malgré les restrictions. Il analyse le projet de l’emprunteur, l’optimise pour augmenter ses chances d’être financé au meilleur taux et compare les offres que les banques lui présentent. Son statut d’apporteur d’affaires, son relationnel ainsi que sa force de persuasion permettent au courtier de négocier le meilleur crédit immobilier sur le marché.

25 Mar 2021

Ils nous ont fait confiance