Rachat de crédit : le courtier est votre meilleur allié !

Si vous avez souscrit votre crédit immobilier à un taux de plus de 3%, vous pouvez faire de substantielles économies grâce au rachat de crédit. A condition de confier le dossier à un expert qui vous fera gagner du temps et surtout de l’argent !

Depuis deux ans, 17% des crédits attribués par les banques sont en réalité des rachats de crédit. Un phénomène exceptionnel, jamais égalé depuis les années 80. La raison de cette forte tendance est arithmétique : la baisse des taux, aujourd’hui sous la barre des 2% pour un emprunt sur 15 ans. De nombreux particuliers recherchent des conditions plus avantageuses que lors de la signature de leur crédit initial, quelques années auparavant.
En effet, si le crédit contracté est assorti d’un taux de plus de 3%, il est aujourd’hui temps de réfléchir à sa remise en question, qui générera très probablement de substantielles économies.
 
Si vous êtes dans cette situation, deux solutions s’offrent à vous.
La plus simple consiste à renégocier les conditions du prêt avec votre banque. Les établissements bancaires sont aujourd’hui prêts à étudier toute demande de renégociation de crédit et à faire une nouvelle proposition. Mais comme vous êtes déjà client, il est possible que votre banque ne consentira qu’un effort mesuré.
 
Parallèlement, il est donc vivement conseillé de solliciter la concurrence.
Il s’agit alors de chercher une solution de rachat de crédit : la nouvelle banque vous accorde un prêt immobilier à des conditions plus avantageuses, d’autant qu’elle sera particulièrement motivée par l’acquisition d’un nouveau client. En revanche, la démarche de recherche d’un rachat de crédit représente un fort investissement de temps et une bonne connaissance des mécanismes en la matière.
Il est donc vivement recommandé de s’adresser à un courtier : cet expert connait parfaitement le marché et vous conseillera à la fois sur la faisabilité de votre projet et sur les conditions optimales que vous pourrez obtenir.

Partant des informations que vous lui fournirez sur votre crédit actuel et sur votre situation professionnelle et patrimoniale, c’est-à-dire votre profil client, le courtier pourra vous proposer rapidement une simulation.
 
Il ne s’agit pas seulement de dénicher un crédit à un meilleur taux.
Le rachat de crédit implique un certain nombre de frais qu’il faut évaluer au plus juste pour vérifier que l’opération est véritablement gagnante. Les premiers frais à prévoir sont les indemnités de remboursement anticipé auprès de votre banque actuelle, négociées lors de la signature de votre crédit initial. En outre, vous devrez vous acquitter de frais concernant une nouvelle garantie. Et la nouvelle banque appliquera également des frais de dossier concernant la mise en place du nouvel emprunt. Rompu à ces négociations, le courtier sera à même de négocier pour vous sur tous ces éléments importants.
 
Dernier point à prévoir : l’assurance emprunteur.
Le rachat de crédit suppose une résiliation de l’ancienne assurance et la recherche d’un nouveau contrat d’assurance intéressant. La loi permettant aujourd’hui de conclure une assurance auprès de tout établissement autre que la banque qui accorde le crédit, la recherche des meilleures conditions est, une fois encore, un sujet sur lequel votre courtier sera très certainement plus affûté.
 
A vos calculettes ! Simulez le coût de votre emprunt avec ACE Crédit.
 

16 Avr 2015

Ils nous ont fait confiance