• Simulation en
    moins de 3 min
    Vous avez besoin d'un prêt immobiler
    au meilleur taux ?
    Offre 100% personnalisée Offre 100%
    personnalisée
    Réponse rapide en 24h Réponse rapide
    en 24h
     
    Meilleurs taux* Meilleurs
    taux*
    Plus de 100 banques partenaires Plus de 100 banques
    partenaires
    *Voir conditions auprès de nos conseillers

Premier achat immobilier : une aventure qui se prépare

24 Juillet 2019
Premier achat immobilier : une aventure qui se prépare
Devenir propriétaire de sa résidence principale pour la première fois est un moment important dans une vie, notamment parce qu'il implique un effort financier souvent conséquent. Il faut bien sûr dénicher le logement idéal puis décrocher le meilleur taux de crédit immobilier. Découvrez comment mettre toutes les chances de son côté.

Sélectionner son futur chez-soi

Ne pas se précipiter … le premier bien visité peut être le bon mais il vaut mieux en être sûr. Quoiqu'il arrive, il est conseillé de visiter au minimum 3 biens. Plus l'on voit d'habitations différentes, plus l'on est sûr de son choix et on développe un oeil acéré pour détecter tout ce qui ne convient pas. Les futurs acheteurs définissent en général plutôt précisément leur cahier des charges en termes d'étage, d'orientation, de nombres de pièces, de superficie et même de chauffage.

Mais attention, la visite d'un appartement ou d'une maison commence … dans la rue ! Emplacement, tranquillité, moyens de transport, proximité des commerces, aspect des portes et façades, état de la toiture, luminosité, procès-verbaux des dernières assemblées générales de la copropriété le cas échéant, autant de points à étudier soigneusement avant de prendre une décision car ils impacteront d'une manière ou d'autre le prix de vente et la qualité de vie des occupants.

Déterminer son budget global

La plupart des primo-accédants font appel à l'emprunt immobilier pour pouvoir financer leur projet d'achat de résidence principale. Afin de décrocher un prêt bancaire au meilleur taux, il est indispensable de présenter un projet immobilier cohérent avec ses moyens financiers. Parmi les éléments passés au crible par l'établissement prêteur, le taux d'endettement est certainement le plus important, il ne doit pas dépasser 33 % des revenus. De plus, les organismes prêteurs ont une très nette préférence pour les salariés en CDI, c'est peu de le dire.

La banque demande également de présenter des relevés de compte des 3 derniers mois. Il est donc indispensable de maîtriser ses dépenses et d'éviter les découverts. Encore mieux, le fait d'épargner chaque mois, une partie de ses revenus est un signal positif fort, presqu'autant que de disposer d'un apport personnel. Taux d'intérêt du crédit et assurance emprunteur se négocient. Ils varient en fonction du profil de l'acquéreur et de l'organisme sollicité. Passer par un courtier immobilier reste le moyen le plus fiable et le plus rapide pour obtenir les meilleures conditions de crédit.

Evaluer les frais annexes

Le financement d'un projet immobilier comprend toujours, outre le prix d'acquisition, les frais de notaire, les frais du prêt (demandés par la banque mais aussi les garanties - hypothèques ou cautionnement), les frais d'assurance du prêt, de l'agent immobilier et les travaux à faire estimer par des professionnels. Il faut donc prendre le temps de bien déterminer sa capacité d'emprunt et son budget travaux afin de ne pas trop grignoter son reste à vivre. D'autant plus que le fait de devenir propriétaire entraîne de nouvelles charges annuelles telles que les charges de copropriété, l'entretien des équipements et la taxe foncière.

Alexandre Lefrançois
Directeur de l'animation du réseau franchisé
Alexandre LEFRANCOIS , a toujours évolué dans l'univers de la finance et du crédit immobilier (HSBC,UCB et GE MONEY BANK en tant que responsable de secteur sur le Val d'Oise). 2014, il décide de rejoindre le Groupe ACECREDIT d'abord comme Animateur de réseau puis aujourd'hui en tant que Directeur de l'animation du réseau franchisé afin de piloter son expansion et la croissance du chiffre d'affaires.