Plus-values immobilières : hausse de la fiscalité

Depuis le 1er
janvier, les plus-values immobilières (hors habitation principale et
autres exonérations spécifiques) ont subi une double augmentation :
hausse de la taxation de la plus-value de 16 % à 19 % et des
prélèvements sociaux (CSG, CRDS…) qui progressent de 12,1 % à 12,3 % !
Ainsi, la fiscalité globale sur les plus-values grimpe de trois points
et passe de 28,1 % à 31,3 %.

Rappelons
que la plus-value est diminuée d’un abattement de 10 % par année
entière de possession au-delà de la 5ème année. Vous n’en payez donc
plus après 15 ans.

10 Mai 2011

Ils nous ont fait confiance