Où faut-il investir dans un parking ?

Opportunités d'investissement autour du tramway T2

13 arrondissements parisiens affichent des prix de parking en baisse en 2021, selon les chiffres de Monsieur Parking, une entreprise spécialisée dans l’immobilier de parking. À l’inverse, la demande et les prix s’envolent autour de Paris.

Une baisse à Paris à mesurer

Après une année 2020 marquée par l’arrivée de la crise sanitaire qui a freiné l’ensemble du secteur, 2021 s’est affichée comme une année de rattrapage. Ainsi, les ventes de places de stationnement ont été particulièrement dynamiques sauf à Paris. C’est le constat de l’entreprise Monsieur Parking spécialisée dans la vente et la location de places de stationnement. En effet, d’après leur baromètre, les prix stagnent dans la Capitale reflétant le mouvement immobilier en faveur des départements limitrophes, de la proche banlieue et de la grande couronne. Ainsi, l’an passé, les prix à la location ou à l’achat ont stagné, voire baissé dans certains quartiers de la capitale.13 des 20 arrondissements accusent un repli, notamment dans les quartiers d’affaires en raison du développement du télétravail. À titre d’exemple, on observe -1,79 % dans le 9e arrondissement, -1,62 % dans le 2e, -1,45 % dans le 11e. Toutefois, comme le souligne Charles Gérard, le directeur général de Monsieur Parking, « ce déclin des prix à Paris reste relatif et date d’avant la crise sanitaire ». En effet, l’érosion démographique est une réalité qui ne date pas d’hier, la capitale a perdu 10 % de ses habitants en 10 ans, selon les chiffres de l’Insee. 

Les prix s’envolent dans les départements d’Île-de-France

Ainsi, le mouvement des Parisiens vers des villes moins denses a des conséquences directes sur les prix du marché. À cela s’ajoute une politique restrictive de plus en plus marquée pour les voitures. En raison de la réduction des places de stationnement en surface, les prix des parkings pourraient repartir à la hausse. « Lorsqu’une famille part, une autre typologie d’habitants la remplace, ce sont alors davantage de couples et de célibataires, peu ou pas motorisés », ajoute Charles Gérard. À l’inverse, les premières et deuxièmes couronnes ont attiré de nombreuses familles ce qui a un impact très positif sur la demande locative et à l’achat. Ainsi, les prix ont fortement grimpé à Meaux en Seine-et-Marne (+5,95 %), à Gagny en Seine-Saint-Denis (+6 %) et à Montigny-lès-Cormeilles dans le Val-d’Oise (+5 %). En location, les tarifs ont le plus fortement augmenté à Bonnieux-sur-Marne (+6 %) ou encore à Villeparisis et Aulnay-sous-Bois (+5,95 %). Pour un investissement à moindre coût, un parking s’avère un placement judicieux. Il peut même se révéler très avantageux en affichant des taux de rentabilité confortables. En fonction du montant et de la nature du projet, il est possible de souscrire un crédit immobilier pour financer l’achat d’un parking et se constituer ainsi un patrimoine dont la rentabilité devrait continuer d’augmenter.

9 Mai 2022

Ils nous ont fait confiance