Obtenir son crédit immobilier dans les meilleures conditions

Malgré l’élection présidentielle qui aurait pu être synonyme d’attentisme, la période printanière actuelle est toujours favorable aux acquisitions immobilières en raison de la stabilisation des taux d’intérêts, encore et pour l’instant, à des niveaux toujours faibles. En moyenne, un bon dossier peut obtenir 1.40 % (hors assurance) sur 15 ans (source acecredit). Bien comprendre les différentes composantes du crédit immobilier permet d’obtenir ou de négocier les meilleures conditions d’emprunt.

Dossier complet et budget d’achat maîtrisé

Tout commence par l’examen de la situation bancaire de l’emprunteur potentiel. Les banques n’aimant pas prêter aux personnes régulièrement à découvert, il est important de soigner la tenue de son compte courant pendant au moins trois mois avant de demander un prêt, quitte à solder un éventuel crédit à la consommation. Encore mieux, avoir un peu d’épargne pour financer les frais de notaire ou suffisamment pour constituer un apport personnel est toujours très apprécié par les banquiers.

Autres préalables : cerner sa capacité d’emprunt et ajuster la durée du remboursement au budget nécessaire à l’acquisition. De courtier en crédit immobilier à partir des 3 dernières fiches de salaire et des derniers avis d’imposition. Celui-ci est un expert du montage de financement immobilier et, mandaté par l’acheteur, fera le tour des banques avec qui il travaille en quelques jours pour négocier et obtenir les meilleures offres du moment. Les courtiers Acecredit accompagnent systématiquement les futurs propriétaires jusqu’à la signature chez le notaire.

Ne pas négliger l’assurance du prêt

Même démarche pour l’assurance emprunteur obligatoirement demandée par les banques qui accordent les prêts. Longtemps jugé anecdotique par les emprunteurs, ce poste de dépenses est devenu très lourd par rapport aux faibles taux constatés actuellement. Ils peuvent peser jusqu’à 40 % du coût total du crédit.

Là aussi, les courtiers savent faire jouer la concurrence et obtenir des tarifs à la fois plus personnalisés et plus attractifs tout en garantissant une meilleure couverture. A compter du 1er janvier 2018, tous les contrats liés à des prêts immobiliers en cours pourront être résilié annuellement à la date anniversaire de souscription. Cette nouvelle et récente disposition de la loi Hamon vise à générer des réelles économies, surtout pour les moins de 40 ans non-fumeurs.

Attention au timing : crédit et assurance se cherchent et se négocient au même moment. Sans assurance, aucun crédit ne peut être débloqué. Faire appel à un courtier permet de réduire le nombre d’interlocuteurs et d’être plus réactif.
 

27 Avr 2017

Ils nous ont fait confiance