Ne choisissez plus entre temps de transport et prix de l’immobilier !

Les Français sont prêts à passer jusqu’à 32 minutes (43 minutes pour les Franciliens) dans les transports en commun pour rejoindre leur lieu de travail à partir de leur domicile selon un sondage YouGov pour MeilleursAgents. Le site immobilier a sélectionné 3 quartiers parisiens et 13 villes à proximité de Paris, offrant le meilleur rapport entre le temps de transport et le prix de l’immobilier. Présentation de quelques-unes d’entre elles, à titre d’exemples non exhaustifs.

Un « métro-boulot-dodo » optimisé

Le temps de transport domicile-travail et les prix de l’immobilier, c’est le dilemme des grandes villes”, constate Sébastien de Lafond, président et co-fondateur de MeilleursAgents. En effet, acheter un appartement ou une maison à quelques minutes à pied de son lieu de travail est un rêve, et la flambée des prix de l’immobilier au coeur des grands pôles économiques le rend parfois inaccessible. En Île-de-France, il faut compter plus de 6 200 euros par mètre carré pour se loger à La Défense, 9 700 euros autour de Saint-Lazare, près de 10 000 euros vers l’Étoile et même 10 500 euros dans le Silicon Sentier. Les ménages doivent alors arbitrer entre la minimisation de leur temps de transport et la maximisation de la surface achetée.
En France, alors qu’une personne vivant seule place la barre du temps de transport domicile-travail à 30 minutes, le temps acceptable passe à 32 minutes lorsqu’il y a 2 ou 3 personnes au foyer et atteint 35 minutes pour 4 personnes et plus. À Paris, le maximum est de 37 minutes pour une personne seule, 43 minutes pour un foyer de 2 ou 3 personnes et atteint 46 minutes lorsqu’il y a 4 personnes et plus. Ainsi, plus le nombre d’enfants augmente, plus l’éloignement apparaît comme la seule solution viable.

Objectif : gagner en surface sans trop s’éloigner

Il existe des alternatives autour de Paris bien desservies par les transports et aux tarifs encore accessibles. Certes, les prix sont généralement plus élevés à proximité des grands pôles économiques et ont tendance à diminuer avec l’éloignement mais létude MeilleursAgents met en lumière un grand nombre de villes qui offrent un bon compromis entre le temps de transport et le prix de l’immobilier.
Par exemple, pour un budget d’un 40 m² à La Défense ou plus précisément Courbevoie (92), soit 250 000 euros, il est possible de trouver à 43 minutes une petite maison de 93 m² à La Verrière dans les Yvelines (connexion grâce au train U) ou un 3 pièces de 65 m² à proximité de la gare de Massy-Verrières, à Massy, dans l’Essonne (connexion grâce au RER B puis A). Plus proche de la Défense mais plus petit : un 47 m² à Colombes (92) à proximité de la station Jacqueline Auriol, à 8 minutes à peine de La Défense grâce au tramway (T2) ou un 48 m² à proximité de la gare de Maisons-Laffitte (78), à 14 minutes de La Défense grâce au RER A. Un budget de 395 000 euros permet d’acquérir 88 m² à proximité de la gare de Houilles – Carrières-sur-Seine à Houilles dans les Yvelines, à 14 minutes d’Étoile en RER A ou d’habiter 49 m² dans la capitale, à Jules Joffrin (Paris 18ème), à 20 minutes d’Étoile en métro (ligne 12 puis 2).

13 Juin 2018

Ils nous ont fait confiance