Les variations des taux de crédit immobilier sont-elles explicables ?

Aujourd’hui, on peut constater que les taux moyens de crédit immobilier sont inférieurs à 3%. Cette conjoncture inédite, cette baisse amorcée dés décembre 2013 peut-elle être expliquée ?

La Banque Centrale Européenne (BCE)
joue un rôle essentiel et sa politique monétaire explique en grande partie ce phénomène auquel nous assistons.

La mission principale de cette institution est de garantir le maintien du pouvoir d’achat de l’euro dans les 18 pays qui ont adopté la monnaie commune. Bien entendu, si la BCE fixe un taux directeur élevé, le coût de l’emprunt devient lui aussi élevé pour les banques des pays de l’UE, et ce par une simple effet mécanique.

À l’inverse, si le taux directeur est fixé à un niveau peu élevé, les établissements financiers pourront emprunter à faible coût. Le particulier candidat au crédit se retrouve en bout de chaîne et subit cette variation des taux dont l’initiateur est la BCE.

Compte du contexte économique de crise qui règne actuellement en Europe, la Banque Centrale Européenne maintient son taux directeur au plus bas, ce qui a pour conséquence de donner la capacité aux États de pourvoir emprunter à faible coût et d’offrir au particulier des conditions d’emprunt très favorables.

En France si on se réfère à l’indicateur des taux du réseau de courtiers ACE CREDIT les taux de crédit immobilier moyens sont effectivement inférieurs à 3%.: 2,20% sur 15 ans, 2,40% sur 20 ans et 2,82% sur 25 ans. C’est le moment d’en profiter !

23 Jan 2015

Ils nous ont fait confiance