Les locataires fatalistes

Avec des prix immobiliers qui ont plus que doublé en moins de dix ans, des revenus qui stagnent et un pouvoir d’achat qui se contracte, près de la moitié des locataires (47 %) disent avoir renoncé à devenir propriétaires selon un sondage Ipsos réalisé pour le réseau ORPI. Si les trois quarts d’entre eux avouent manquer de moyens financiers pour acheter leur logement, 45 % pointent du doigt les difficultés qu’ils rencontrent pour obtenir un crédit. L’apport personnel bloque également la réalisation de leurs projets : 39 % des locataires affirmant ne disposer d’aucun apport.

23 Mai 2011

Ils nous ont fait confiance