Le prêt relais : revendre pour racheter

Plus pratique, cette formule doit néanmoins être utilisée avec la plus grande vigilance. Les intérêts d’un crédit relais peuvent être élevés et donc coûter très cher si le délai de vente est long.
 

Le principe est simple 

Le prêt relais finance la nouvelle acquisition, le temps de vendre son ancien bien. C’est donc un crédit de transition, accordé pour une durée relativement courte : de quelques semaines à quelques mois, sans jamais excéder deux ans. Il est possible d’associer un crédit relais avec un autre crédit immobilier : ce montage est appelé prêt relais associé.
Dans le cas contraire, on parle de prêt relais sec, à savoir : ne rembourser que de petites mensualités correspondant aux intérêts, et à solder le capital en une seule mensualité, grâce à l’argent de la vente. Attention, ce crédit est plus difficile à obtenir car les banques préfèrent le prêt relais associé, avec la certitude de pouvoir « vendre » un nouveau prêt immobilier. 
 
Le montant d’un prêt relais est toujours calculé en fonction de la valeur de maison ou l’appartement à vendre et non pas du logement en cours d’acquisition. Les banques accordent, en moyenne, 70% du prix estimé de la vente, déduit du montant des capitaux restants dus (CRD) de l’emprunt souscrit pour l’acquisition du premier bien. Mais ce chiffre peut varier entre 60 et 80 % selon les établissements bancaires.
 

L’importance de l’estimation du bien à vendre

Celle-ci est faite à partir d’une expertise immobilière indépendante réalisée par un professionnel mandaté par la banque ou l’emprunteur et qui va tenir compte de l’état extérieur et intérieur du logement, des travaux éventuels et des ventes récentes de biens similaires.
 

Tout faire pour vendre vite

Une fois le bien positionné au prix du marché, il est donc essentiel de tout mettre en oeuvre pour accélérer sa vente et déclencher un coup de coeur. Les délais de vente ont plutôt tendance à s’allonger car le marché reste encore toujours favorable aux acheteurs qui peuvent se permettre de se donner le temps de choisir. Un point important qui valorise toujours un bien : effectuer quelques petits travaux de rafraichissement de peinture ou d’agencement de cloisons. L’acheteur doit pouvoir se projeter dans son futur nouvel espace.
 

14 Nov 2016

Ils nous ont fait confiance