Le crédit immobilier pèse 1000 milliards d’euros en France

Au mois de novembre dernier, le montant des crédits immobiliers en cours des Français a atteint un nouveau record. Les ménages continueront-ils à s’endetter en 2019 ?

Plus de 1000 milliards d’euros : c’est le montant de l’encours actuel des crédits immobiliers, selon la Banque de France. Dit autrement, les ménages sont actuellement endettés à hauteur de plus de 1000 milliards d’euros sur ce marché (chiffres au mois de novembre 2018).

Un record en 2018

L’effet «taux très bas» a contribué à ce que les Français se tournent très largement vers les crédits immobiliers. Alors qu’une remontée des taux était attendue en 2018, il n’en a rien été. Ils ont même reculé. Toutes durées confondues, les taux de crédit immobilier sont passés, en un an, de 1,51% à 1,44%, selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Sur 15 ans, le recul est de 10 points de base (de 1,32% à 1,22%), sur 20 ans, de 12 points de base (de 1,52% à 1,4%) et sur 25 ans, de 16 points de base (de 1,79% à 1,63%). Quant au coût total du crédit, en un an, il a baissé de plus de 1600 euros pour un prêt sur 15 ans, de plus de 2600 euros pour un prêt sur 20 ans et d’environ 4600 euros pour un prêt sur 25 ans.

Un prévisionnel plus bas pour 2019

Ce scénario de taux bas ne devrait pas évoluer au moins au premier semestre 2019. La Banque centrale a certes mis fin à son rachat d’actifs mais a prévu de maintenir ses taux bas durant les six prochains mois. Concrètement, les banques continueront de se financer à des conditions avantageuses, ce qui devrait profiter à leurs clients.

Néanmoins, les incertitudes liées à l’évolution des taux après l’été, et celle des prix de l’immobilier qui restent à des niveaux élevés (même si l’on a constaté au cours de l’année 2018 un net ralentissement de la hausse), laissent à penser que les Français vont tout de même moins s’endetter en 2019. Ce recul est déjà perceptible : en novembre 2018, les volumes de crédit s’élèvent à 185,3 milliards d’euros contre 256,5 milliards en novembre 2017, selon la Banque de France. Soit une baisse de près de 28% ! (source Le Figaro Immobilier)

18 Jan 2019

Ils nous ont fait confiance