Le coût du prêt immobilier est également en forte baisse

Dans la foulée des taux d’intérêt en forte baisse, le coût d’un prêt immobilier a également chuté comme jamais auparavant. Les candidats à l’emprunt immobilier ont matière à se réjouir…

C’est un fait et tous les professionnels de l’immobilier le confirment, la fin de l’année 2014 et ce début d’année 2015 voient le retour des acquéreurs sur le marché. Le nombre des transactions est en effet en nette progression. Selon la Fédération des promoteurs immobiliers, le chute des ventes de logements neufs enregistrée ces dernières années serait stoppée et les ventes seraient reparties à la hausse depuis le 4ème trimestre 2014.

La fédération relève que 23 400 logements neufs ont été vendus au cours du dernier trimestre 2014, ce qui représente une hausse de 14,6% par rapport au 4ème trimestre 2013.

L’explication de ce nouvel afflux de candidats à l’accession à la propriété est multiple. Bien sûr, la baisse réelle même si relativement faible des prix de l’immobilier est un facteur à prendre en compte. Bien sûr, les mesures gouvernementales destinées à soutenir le marché, telles la nouvelle version du prêt à taux zéro ou la loi Pinel, jouent leur rôle, mais le facteur qui est certainement le plus favorable à cette évolution est la faiblesse historique des taux d’emprunt. Cette faiblesse de taux permet surtout une augmentation sensible du pouvoir d’achat des ménages.

Bruno Deletré, directeur général du Crédit Foncier précise d’ailleurs que « La baisse des taux depuis fin 2008 correspond, pour une même mensualité, à un gain de pouvoir d’achat de 20 % ».

26 Fév 2015

Ils nous ont fait confiance