L’immobilier en France parmi les plus surévalués au monde

C’est la conclusion d’une étude
menée par The Economist. En France, la pierre serait surévaluée de 47%, ce qui
place l’hexagone au 5ème rang mondial et au deuxième rang européen.
La surévaluation de notre immobilier n’est pas, en soit, une grande surprise
tant l’augmentation déraisonnable des prix a été importante ces 15 dernières
années (+152% depuis 1997). Ce qui l’est plus, c’est de constater que la France
se situe quasiment au niveau de pays dont l’économie est florissante, alors que
nous sommes nous-mêmes en période de stagnation, voire de légère récession
économique ! En effet, ce sont Singapour (60%) et Hong-Kong (58%) qui
arrivent en tête de ce classement, des pays en forte croissance, très
dynamiques, et surtout dont le profil géographique peut très bien légitimer un
immobilier cher et surévalué. L’étude de The Economist sonne comme un autre
appel à revenir à des prix raisonnables sous peine de connaître une période
plus difficile que prévu en matière d’immobilier. Autres chiffres à
relever : la Belgique se classe 3ème à 56% de surévaluation, le
Canada 4ème à 54%. Les Etats-Unis quant à eux, sont sous-évalués de
19%.

Plus d’information dans
l’article de The Economist
ici

6 Avr 2012

Ils nous ont fait confiance