Investissement locatif : les 4 chiffres des loyers en France en 2020

Profil de la demande locative

L’Observatoire 2020 de l’offre et de la demande locative publiée par LocService.fr permet de dessiner le portrait-robot du locataire. Cela représente de précieux indices pour un investisseur locatif qui souhaiterait profiter des taux bas de crédit immobilier pour concrétiser son projet.

Le loyer moyen en hausse de 2%

Le montant moyen que déboursent les locataires pour se loger en 2020 était de 646€ charges comprises. Mais il diffère fortement selon l’emplacement : il est inférieur à 600€ en province (591€, 11,98€/m²), soit presque la moitié de celui observé à Paris (1 118€, 35,92€/m²). La région parisienne voit néanmoins ses loyers augmenter deux fois plus vite (788€ en grande couronne, 947€ en petite couronne). Pour un investisseur, le montant du loyer est essentiel pour bien calibrer son effort. Une mensualité de crédit immobilier de 600€ assurance comprise couvre un emprunt de 107 000€ sur 17 ans. A Dijon, cela correspond au loyer d’un logement de 50 m², accessible avec ce montant de prêt immobilier en plus d’un apport personnel de moins de 15 000€.

Studios et T1 en tête des recherches

La surface moyenne des logements loués sur LocService.fr en 2020 est passée de 47 à 48 m², ce qui correspond à un 2 pièces. La catégorie la plus recherchée demeure toutefois les biens de 1 pièce (studio ou T1, 32%), pour lesquels les loyers s’élèvent en moyenne à 503€. Les T2 (28€) nécessitent en moyenne un budget de 644€, les T3 (18%) 774€. La part des grands appartements de 4 pièces et plus est équivalente à celles des chambres (6%), tandis que les maisons pèsent pour 10% des locations sur la plateforme. Le loyer moyen pour une maison se situe à 828€.

Une tension plus forte à Bordeaux et Lyon qu’à Paris

Si Paris concentre une recherche sur dix sur LocService.fr, c’est à Lyon et Bordeaux qu’elles sont les plus nombreuses rapportées au volume d’offres de biens en location. Les deux métropoles de province comptabilisent 6,83 recherches par logement, Paris 5,61. D’une manière plus générale, près de trois recherches sur six sur la plateforme concernent l’Ile-de-France. C’est un indice important pour un investisseur : le risque de vacance locative est nettement plus faible en région parisienne ou dans les grandes métropoles les plus attractives en raison d’une forte demande !

Quatre locataires sur dix sont des femmes seules

En 2020, les couples ne représentaient que trois locataires sur six, soit autant que les hommes seuls. Les femmes seules forment le bataillon le plus nombreux parmi les candidats à la location (40%), avec un budget moyen de 653€. Les étudiants constituent quant à eux le tiers de la demande locative. Cela renforce la pertinence d’un investissement locatif dans une petite surface entre 20 et 40 m². C’est évidemment la plus abordable avec un crédit immobilier d’un faible montant.

19 Jan 2021

Ils nous ont fait confiance