• Simulation en
    moins de 3 min
    Vous avez besoin d'un prêt immobiler
    au meilleur taux ?
    Offre 100% personnalisée Offre 100%
    personnalisée
    Réponse rapide en 24h Réponse rapide
    en 24h
     
    Meilleurs taux* Meilleurs
    taux*
    Plus de 100 banques partenaires Plus de 100 banques
    partenaires
    *Voir conditions auprès de nos conseillers

Immobilier : un premier semestre 2018 satisfaisant mais peut mieux faire

29 Juin 2018
Immobilier : un premier semestre 2018 satisfaisant mais peut mieux faire
Après une année 2017 exceptionnelle, le marché de l'immobilier prendra-t-il le même chemin en 2018 ? Ce sera difficile, selon la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim) qui vient de dresser le bilan à mi-parcours de l'année 2018. Les 950 000 transactions déjà recensées à la fin du mois de juin 2018 démontrent une belle dynamique, mais les ventes de logements ont sans doute atteint un plafond, selon Jean-Marc Torrollion, le président de la Fnaim. 

Même si le chiffre est en hausse de 3,4% sur douze mois, il est cependant en légère baisse de 1% par rapport à décembre 2017 qui affichait 960 000 ventes. Le niveau d'activité reste toutefois encore très élevé. Pour rappel, en cinq ans, le nombre de ventes dans l'ancien a bondi de 41%. En 2018, près de 2,6% des logements anciens devraient avoir changé de main sur l'année selon les prévisions de la Fnaim, contre seulement 2,1% en 2013.

Les ventes sont encore nombreuses...

En revanche, aucune baisse en ce qui concerne les prix de l'immobilier, bien au contraire. Sur cette même période d'un an, les prix du mètre carré ont augmenté en moyenne de +4,3% au niveau national, pour atteindre une moyenne de 2 586 euros/m². Plus précisément, la hausse a été de +5,2% en Ile-de-France (4 416 euros/m²) et de 3,9% dans le reste du territoire (2 201 euros/m²).

Si l'on regarde par type de bien, elle a été plus sensible pour les appartements : avec + 6,2% en région parisienne (5 572 euros/m²) et +4,5% ailleurs (2 676 euros/m²). Pour les maisons, elle a respectivement été de +3,2% en région parisienne (3 222 euros/m²) et +3,7% en province (2 001 euros/m²).

Du côté des locataires, pas de mouvement haussier en vue : les loyers, pour leur part, sont restés stables, avec des hausses inférieures à 1% à Paris, Nantes et Toulouse, jusqu'à 2% à Lille, Lyon et Strasbourg, mais plus de 2% à Marseille, Rennes et Bordeaux, sachant que l'inflation s'est maintenue à 2% sur la période observée.

… et les prix continuent de grimper

Cependant, on constate toujours des disparités flagrantes entre les villes. Les plus fortes hausses de prix se trouvent dans les grandes métropoles régionales (Lyon, Nantes, Bordeaux), Paris étant un cas particulier, considéré comme hors norme. Ainsi à Bordeaux, les prix ont bondi de 9,1%, alors que la hausse à Marseille n'a été que de 1,8%. "On s'attend à un atterrissage des prix avec une hausse qui ne devrait plus atteindre que 2% sur un an en décembre", prévoit Jean-Marc Torrollion. Car le niveau faible des taux d'intérêts ne compense plus l'augmentation des prix, ce qui pénalise les acheteurs, et notamment les primo-accédants.

Franck LEVY
Directeur Général

Frank Levy, juriste de formation, titulaire d'un DEA de droit du travail (La Sorbonne) débute sa carrière dans la sphère immobilière et devient rapidement directeur d’agence immobilière. Par la suite, il participe au lancement de la franchise d’agence immobilière Guy Hoquet. En 1995, une rencontre décisive avec Joël Boumendil va le convaincre de participer à la création d’acecredit en tant que conseiller financier en crédit immobilier au sein de l'agence de Levallois-Perret. Dès 2001, il nommé directeur commercial pour accompagner le développement rapide du groupe acecredit.fr. En charge du recrutement, de la formation et de l'animation des équipes commerciales présentes en agences, il participe en 2008 à la mise en place de la franchise, nouveau relais de croissance d’acecredit, avec la volonté absolue de privilégier avant tout la qualité de la relation client sur l’aspect purement technique du crédit immobilier et de l’assurance emprunteur. Depuis 2014, il est Directeur Général du groupe acecredit pour prendre en charge et structurer l’ensemble des activités. L’entrée dans le capital de l’investisseur Edmond de Rothschild Investment Partner va lui permettre d’accélérer le maillage de l'enseigne en France, tant à travers des succursales que des franchises.

Ses compétences et son savoir-faire professionnel, sa grande expérience du terrain le positionnent aujourd’hui comme un auteur de référence au sujet du crédit immobilier en France et du management de réseau. Il est convaincu que la création d’une relation humaine solide, basée sur le professionnalisme et la confiance entre le courtier, le banquier et les clients d’acecredit est la pièce maîtresse dans le dispositif d’obtention de crédit immobilier et le gage d’un partenariat gagnant-gagnant sur le long terme. Pour lui, plus que la recherche du crédit immobilier le moins cher pour lui même, c’est l’écoute, la confiance et l’accompagnement des clients jusqu’à la signature chez le notaire qui vont faire toute la différence.