Immobilier : tout ce qui a changé depuis juillet 2016

Comme chaque année, le mois de juillet a été synonyme de changements, notamment en matière d’immobilier.

Des APL revues à la baisse

Les aides au logement type APL, ALS et ALF sont désormais dégressives lorsque le loyer d’un logement est trop élevé selon un barème qui prend en compte le montant du loyer, la localisation du bien et le nombre de personnes dans le foyer.

Près de 80 000 foyers sont potentiellement concernés par cette baisse des aides au logement. Le but affiché du gouvernement est d’endiguer « l’effet APL », c’est-à-dire la hausse des loyers gonflée par les aides.

Un crédit immobilier plus sécurisé

Du fait de l’application de l’ordonnance du 25 mars 2016, certaines modalités du crédit immobilier sont modifiées. Ainsi, les contrats d’emprunts sont enrichis dans le but de mieux protéger le consommateur.

Ils devront par exemple comporter une fiche d’information précontractuelle selon un modèle standard, ce qui permettra à l’emprunteur de comparer avec plus de clarté les différentes offres de crédit immobilier qui lui sont soumises.

L’Eco-PTZ voit double

Destiné aux propriétaires qui souhaitent faire des travaux d’éco-rénovation dans leur résidence principale ou dans un bien locatif, l’Eco-PTZ est un prêt à taux zéro.

Depuis le 1er juillet 2016, vous pouvez bénéficier d’un second Eco-PTZ pour un même logement, à conditions qu’il finance des travaux différents du premier – mais toujours dans le cadre fixé – et que la somme des deux Eco-PTZ ne dépasse pas les 30 000 euros.
 
SC

1 Août 2016

Ils nous ont fait confiance