Immobilier : quelle surface peut-on acheter en s’éloignant de Paris ?

Prix immobiliers et évolutions

Le déconfinement et la démocratisation du télétravail ont mené nombre de citadins à repenser leur mode de vie, à commencer par leur lieu de résidence. Cette tendance est particulièrement visible chez les Parisiens et les habitants de la petite couronne : beaucoup lorgnent sur des habitations dotées d’espaces extérieurs quitte à s’éloigner de la capitale. Pour quel gain ?

Paris, c’est plus magique ?

Vivre dans une jolie maison proche de la campagne tout en travaillant dans un grand immeuble haussmannien dans le centre de Paris : c’est le nouveau rêve de beaucoup de Parisiens qui cherchent à s’installer dans des villes un peu éloignées de la capitale mais qui offrent une meilleure qualité de vie : logement plus grand, accès à un espace extérieur (terrasse, jardin ou patio), proximité de la campagne, etc. Selon une étude réalisée par Cadre Emploi, huit cadres franciliens sur dix souhaiteraient quitter la capitale à un terme relativement proche. Ce rêve est d’autant plus accessible que plus on s’éloigne de Paris et moins il faut débourser pour se payer son propre logement. Par ailleurs, les taux bas du crédit immobilier favorisent l’accession.

Jusqu’où aller au-delà du périphérique ?

En quittant Paris et sa couronne, les Franciliens espèrent avant tout trouver un cadre de vie moins stressant et s’éviter de passer plusieurs heures par semaine dans les transports en commun ou dans les embouteillages. De plus en plus de particuliers décident ainsi de s’installer dans une ville de province, quitte à passer du temps dans le train : le trajet peut durer aussi longtemps qu’en métro d’un point à l’autre de la région parisienne mais il offre l’avantage de garantir une place assise et un confort de voyage rarement accessibles dans les transports en commun. Ces allers-retours peuvent durer entre 40 minutes et 1h20 selon la ville d’installation : Tours, Amiens, Orléans, Rouen, etc.

Acheter à une heure de Paris pour gagner des mètres carrés

Toutes ces villes sont aussi prisées parce qu’elles offrent la possibilité d’acquérir une grande maison avec jardin à des prix largement inférieurs à ceux que l’on trouve sur le marché parisien. En s’éloignant à une heure de Paris, il est possible de trouver des habitations dont le mètre carré est sept fois inférieur à celui de la capitale. MeilleursAgents prend l’exemple d’un ménage avec un budget de 215 000€ hors frais de notaire, qui pourrait par exemple nécessiter un prêt immobilier de 200 000€ sur 20 ans (mensualités hors assurance de 950€ avec un taux de 1,30%). Cette enveloppe permet de s’offrir jusqu’à 186 m² à Vendôme à 42 minutes en TGV, mais aussi 187 m² au Mans (53 minutes en TGV) ou encore 183 m² à Evreux (1h de train). Si l’on vise plutôt la grande couronne, la surface se limitera à 75 m² pour une maison à Cergy-Pontoise ou Brie-Comte-Robert pour ce même budget, et elle atteindra 115 m² à Nemours ou Provins. Une maison dans les Yvelines demandera en revanche une enveloppe plus élevée avec un prix au mètre carré supérieur à 3 000€.

7 Oct 2020

Ils nous ont fait confiance