Immobilier : les nouveautés majeures pour les propriétaires en 2020

La loi de finances 2020 ne prévoit pas de profonds bouleversements cette année mais tout de même quelques petits changements notables qui concernent tous les propriétaires.

Des dispositifs favorables aux propriétaires prolongés

Le dispositif Denormandie élargi et maintenu

Ce dispositif est destiné depuis 2019 aux propriétaires bailleurs souhaitant investir dans un logement ancien qui se situe dans l’hypercentre de l’une des 222 villes éligibles. A partir du 1er janvier 2020, le dispositif est non seulement prolongé jusqu’au 31 décembre 2021 mais il est en plus élargi à toutes les communes éligibles, pour un bien dans l’hypercentre ou non. Un dispositif qui permet pour les propriétaires de bénéficier d’une réduction d’impôts s’ils engagent des travaux de rénovation représentant au moins 25% du coût total de l’opération.

Le PTZ finalement prolongé en 2020

Le prêt à taux zéro résiste encore. Passé tout près de la suppression pour le neuf en zones détendues, il est finalement maintenu jusqu’au 31 décembre 2020. Le prêt à taux zéro permet aux primo-accédants d’obtenir un prêt sans intérêts pour financer une partie d’un logement neuf. Un petit changement tout de même concernant le PTZ, désormais, pour l’obtenir en zones B2 et C, la consommation annuelle d’énergie primaire après travaux ne doit pas dépasser 331 kWh/m2

Des taxes supprimées, une prime créée en 2020

Suppression de la taxe d’habitation et de la taxe « Apparu »

C’est désormais officiel, dès le 1er janvier 2020, la taxe d’habitation est supprimée pour 80% des Français. Il faudra attendre 2021 pour que les 20% restants puissent bénéficier d’abord d’un allègement à hauteur de 30%, 2022 pour obtenir un allègement de 65% et enfin 2023 pour que la suppression de la taxe d’habitation soit complète. A noter que le dégrèvement de la taxe d’habitation en 2020 dépend du revenu fiscal du foyer ainsi que de sa composition.
La taxe « Apparu » qui depuis la loi de finances 2012 concernait les personnes physiques mettant en location des logements dont la surface ne dépassait pas 14m2 et dont le loyer était supérieur au plafond fixé par décret, est également retirée. En effet, les députés ont voté sa suppression depuis le 1er janvier 2020.

Création d’une prime de rénovation énergétique

Après le crédit d’impôt transition énergétique (CITE), une nouvelle prime fait son apparition cette année. Nommée « MaPrimeRenov », cette aide d’Etat est un mix entre le CITE et les aides de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat. Elle est plafonnée à 20 000 € par logement sur 5 ans et ne concerne pour l’instant que les ménages les plus modestes. Les autres peuvent toujours prétendre au CITE qui depuis le 1er janvier 2020, est adressé aux revenus intermédiaires avec un montant maximal généralisé à 30%.

14 Jan 2020

Ils nous ont fait confiance