Immobilier : le Portugal attire toujours de nombreux investisseurs français

En quatre ans, le nombre de Français installés au Portugal a plus que quintuplé pour atteindre le chiffre de 50.000 (contre quelques milliers en 2013), dont 80% de retraités, selon la Chambre de commerce et d’industrie franco-portugaise (CCIFP). Proximités géographique et culturelle, soleil garanti, coût de la vie abordable et fiscalité douce …Ce pays ne manque pas d’attraits pour séduire ses voisins européens.

Leader des acheteurs étrangers

Un peu plus d’un bien immobilier sur cinq (22%) a été acheté, au Portugal, par un étranger. Les favoris : un T2 ou un T3 dans les régions de Porto, Lisbonne ou de l’Algarve. Parmi ces transactions, 39% ont été réalisées par des Français, soit près de 4 transations sur 10. Leur nombre a augmenté de 30% en un an. Ils sont d’ailleurs devenus les n°1 des acheteurs au Portugal devant les Britanniques (jusqu’ici leaders) et les Brésiliens. 

Près de 50 000 Français résideraient aujourd’hui au Portugal. Les retraités sont largement majoritaires et pour cause, ils bénéficient depuis 2013 d’une exonération fiscale sur leurs pensions. Durant 10 ans grâce au statut de «résident non habituel» qui requiert au moins 183 jours de résidence (consécutifs ou pas) par an, les revenus en provenance de l’étranger sont en effet totalement exonérés au Portugal, en vertu d’une convention fiscale franco-portugaise, et ne sont pas imposables en France.

Depuis peu, le Portugal attire aussi des particuliers plus jeunes ainsi que des entrepreneurs qui se précipitent vers la pierre portugaise. Une véritable tendance de fond, et un nombre croissant d’entrepreneurs de l’Hexagone viennent y démarrer une activité professionnelle, principalement dans le secteur touristique, le secteur immobilier et les services à la personne. Mais également des professions libérales (entrepreneurs, techniciens, architectes, ingénieurs, artistes, professionnels de la santé, etc.), le statut RNH leur permettant de n’être imposés qu’à 20 % sur leurs revenus générés et perçus au Portugal.

Douceur du climat et des prix

Les Français investissent en moyenne entre 200.000 et 250.000 € dans l’acquisition d’un logement, et pour ce budget, ils peuvent encore s’offrir une belle maison de 100 à 150 m², proche de la mer et du centre-ville. Attention, les prix sont à la hausse : +20% à Lisbonne et à Porto au quatrième trimestre 2017. «60% à 70% des retraités français qui achètent au Portugal disposent en moyenne d’une retraite de 1400 euros par mois. C’est l’équivalent du salaire d’un cadre et à quasiment trois fois le smic (540 euros)», souligne Carlos Vinhas Pereira, le président de la CCIFP. De quoi s’assurer une qualité de vie des plus confortables dans un pays où le climat de type méditerranéen, caractérisé essentiellement par des étés chauds et secs et des hivers plus ou moins doux (5°C à 16°C sur la côte océanique portugaise). 

21 Juil 2018

Ils nous ont fait confiance