Grandes villes : avis de hausse

Selon les
Notaires de France, en 2011, les prix de l’immobilier à Paris et dans
les centres historiques de quelques grandes villes françaises (notamment
Lyon, Nantes, Bordeaux et Montpellier) prendront 10 % en moyenne dans
l’ancien. Ailleurs, la hausse des prix devrait être plus modérée : de 3 à
5 % en moyenne dans les autres villes de province, comme Lille ou
Toulouse, et la petite et grande couronnes parisiennes. Selon les
notaires, le début 2011 devrait même être plus « dynamique » que le
reste de l’année, en raison de la remontée des taux d’intérêt qui
devrait pousser les porteurs d’un projet immobilier à le concrétiser au
plus vite.

10 Mai 2011

Ils nous ont fait confiance