• Simulation en
    moins de 3 min
    Vous avez besoin d'un prêt immobiler
    au meilleur taux ?
    Offre 100% personnalisée Offre 100%
    personnalisée
    Réponse rapide en 24h Réponse rapide
    en 24h
     
    Meilleurs taux* Meilleurs
    taux*
    Plus de 100 banques partenaires Plus de 100 banques
    partenaires
    *Voir conditions auprès de nos conseillers

En bois ou en 3D, moins cher et plus rapide : si on construisait autrement ?

13 Sept. 2017
En bois ou en 3D, moins cher et plus rapide : si on construisait autrement ?
Construire sa maison autrement en 2017, c'est faire le choix d'utiliser les dernières avancées technologiques pour une personnalisation maximale, un confort thermique optimal, un budget plus raisonnable dans une logique de respect de l'environnement et de recyclage.

En ce mois de septembre, deux initiatives prometteuses originaires de l'ouest de la France sont en en train de sortir de terre. Les matériaux et le process de construction sont différents mais on retrouve la même idée d'innover dans un secteur où la demande est toujours très forte. Et de proposer de vraies espaces de vie agréables, accessibles et disponibles rapidement.
 

Un logement par des étudiants pour des étudiants


En Bretagne, sept élèves de l'Ecole des Métiers de l'Environnement à Bruz près de Rennes ont fait le constat qu'en moyenne le coût du logement représente entre 40 et 70 % du budget annuel d'un étudiant soit un montant de 400 € environ par mois. Ces étudiants ont donc tout simplement eu l'idée d'utiliser cette somme afin de construire eux même leur propre logement !

C'est ainsi qu'est né le projet Hélicity, un logement modulable, nomade, économe en foncier et autonome en énergie. Conçue par des étudiants pour des étudiants, la construction en ossature bois, parfaitement isolée et dotée d'un système de récupération des eaux de pluie et de recyclage des eaux usées s'articule autour de 6 modules formant quatre studios de 19 m² chacun, disposant de salles de bains privatives, d'un espace cuisine commun et d'une terrasse. Le projet a pu s'installer sur un terrain mis à disposition par la mairie pendant cinq ans.

Hélicity n'a pas besoin de fondation et peut être déplacée au gré des besoins et des évolutions pour retrouver un autre terrain ou une autre fonction. Le chantier est bien avancé, les quatre futurs habitants espèrent bien emménager au début du mois de novembre.
 

Imprimer au lieu de construire


À Nantes, changement de méthode et grande première en France. La construction d'un logement social est prévu le 17 septembre prochain à partir d'une impression 3D. Ou la belle histoire d'une technologie révolutionnaire sortie tout droit de l'Université de Nantes.

Les chercheurs de cette université, en collaboration avec l'agence Nantes Métropole Habitat, vont démarrer le pilotage de la construction en quelques jours d'une maison en locatif social, à partir d'une imprimante 3D industrielle, sur un terrain boisé, dans le quartier nantais de la Bottière. D'une surface de 95 m² cette maison test grandeur nature de 5 pièces, nommée « YHNOVA », est constituée d'un ensemble de formes architecturales complexes qui seront réalisées par le biais de la technologie révolutionnaire de fabrication additive robotisée : Batiprint3D™ brevetée par l'Université de Nantes.

Selon Benoit Furet, chercheur et porteur du projet pour l'Université : « Ce système innovant de dépose d'une triple paroi coffrante/isolante/structurante permet de construire les murs d'une maison par impression 3D, directement sur le chantier et en quelques jours seulement, réduisant ainsi les délais, les nuisances, la pénibilité et les coûts. ». Les premiers débouchés envisagés pour cette nouvelle technique pourront se faire dans la construction de petits lotissements de logements sociaux ainsi que dans l'habitat d'urgence.
 

Franck LEVY
Directeur Général

Frank Levy, juriste de formation, titulaire d'un DEA de droit du travail (La Sorbonne) débute sa carrière dans la sphère immobilière et devient rapidement directeur d’agence immobilière. Par la suite, il participe au lancement de la franchise d’agence immobilière Guy Hoquet. En 1995, une rencontre décisive avec Joël Boumendil va le convaincre de participer à la création d’acecredit en tant que conseiller financier en crédit immobilier au sein de l'agence de Levallois-Perret. Dès 2001, il nommé directeur commercial pour accompagner le développement rapide du groupe acecredit.fr. En charge du recrutement, de la formation et de l'animation des équipes commerciales présentes en agences, il participe en 2008 à la mise en place de la franchise, nouveau relais de croissance d’acecredit, avec la volonté absolue de privilégier avant tout la qualité de la relation client sur l’aspect purement technique du crédit immobilier et de l’assurance emprunteur. Depuis 2014, il est Directeur Général du groupe acecredit pour prendre en charge et structurer l’ensemble des activités. L’entrée dans le capital de l’investisseur Edmond de Rothschild Investment Partner va lui permettre d’accélérer le maillage de l'enseigne en France, tant à travers des succursales que des franchises.

Ses compétences et son savoir-faire professionnel, sa grande expérience du terrain le positionnent aujourd’hui comme un auteur de référence au sujet du crédit immobilier en France et du management de réseau. Il est convaincu que la création d’une relation humaine solide, basée sur le professionnalisme et la confiance entre le courtier, le banquier et les clients d’acecredit est la pièce maîtresse dans le dispositif d’obtention de crédit immobilier et le gage d’un partenariat gagnant-gagnant sur le long terme. Pour lui, plus que la recherche du crédit immobilier le moins cher pour lui même, c’est l’écoute, la confiance et l’accompagnement des clients jusqu’à la signature chez le notaire qui vont faire toute la différence.