Dispositif Pinel : Quelles différences avec le Duflot ?

Même si les modifications qu’apporte le dispositif Pinel n’ont rien de sensationnelles, ce dispositif offre plus d’avantages, sur plusieurs points :

Le premier d’entre eux est d’offrir la possibilité de louer à un membre de sa famille. Avec le dispositif Duflot, l’investisseur n’était pas autorisé à louer son bien immobilier à un membre de sa famille, ascendant ou descendants.
Avec le dispositif Pinel, cette contrainte restrictive est supprimée.

L’investisseur a maintenant un choix élargi de la période d’investissement : 6, 9 ou 12 ans.
Au cours de la première année, son choix doit être confirmé sur sa déclaration de revenus. Cette confirmation vaut choix définitif. Attention, l’impact fiscal n’est pas neutre !

Pour les épargnants optant pour le financement global de l’acquisition de son bien par un crédit immobilier, un emprunt sur 12 ans sera probablement le plus avantageux fiscalement, lui permettant ainsi de maximiser la réduction d’impôt, soit 21% du prix de l’achat du bien.

La réduction d’impôt maximale sur 12 ans est de 63 000 €
Le dispositif Duflot était borné à 18%, le Pinel grimpe jusqu’à 21% sur 12 ans.
Pour ce qui est du montant maximal annuel que l’administration fiscale autorise pour l’application du dispositif Pinel, il est de 300.000€. Ce montant global peut concerner l’acquisition maximum de 2 biens immobiliers.

Enfin, à l’instar des SCPI Scellier et Duflot, les SCPI Pinel seront bientôt présentes sur le marché, mais plus tard.

Le contribuable bénéficiera alors d’avantages identiques que pour un investissement Pinel en direct. Et ce qui sera apprécié, pour les SCPI Duflot seul 95% du prix d’achat des parts de SCPI était considéré par le fisc, pour les SCPI Pinel, ce sera du 100%. Enfin une vraie bonne nouvelle !

13 Oct 2014

Ils nous ont fait confiance