• Simulation en
    moins de 3 min
    Vous avez besoin d'un prêt immobiler
    au meilleur taux ?
    Offre 100% personnalisée Offre 100%
    personnalisée
    Réponse rapide en 24h Réponse rapide
    en 24h
     
    Meilleurs taux* Meilleurs
    taux*
    Plus de 100 banques partenaires Plus de 100 banques
    partenaires
    *Voir conditions auprès de nos conseillers

Des taux encore plus bas pour séduire les jeunes

21 Sept. 2019
Des taux encore plus bas pour séduire les jeunes
Etre jeune et souhaiter devenir propriétaire est tout à fait légitime. C'est d'ailleurs une aspiration largement partagée par une grande majorité de Français. Les banques se montrent particulièrement accueillantes pour ces emprunteurs primo-accédants, même en cas d'apport personnel restreint.

Tapis rouge

Les exceptionnelles conditions de crédit immobilier actuelles génèrent un effet d'aubaine notamment auprès des jeunes actifs, qui souhaitent concrétiser un achat de leur résidence principale, bien plus rapidement rentable qu'une location. Et, contrairement à une idée reçue tenace, les banques réservent aux jeunes des barèmes qui sont parfois plus intéressants qu'à leurs aînés. Car capter des emprunteurs jeunes est même devenu un véritable enjeu pour les établissements bancaires.

Cette nouvelle clientèle à fort potentiel mais encore volatile aura besoin dans un futur proche de produits d'épargne, de crédit à la consommation et d'assurances. Les banques ont bien compris que le crédit immobilier, lorsqu'il est assorti de conditions tarifaires ultras avantageuses, est alors le moyen idéal pour fidéliser et stabiliser ces futurs clients, en mettent en place une relation commerciale qualitative sur le long terme. Quel est donc le profil type ? Tout jeune adulte de 35 ans avec une situation professionnelle stable (en CDI donc) qui achète pour la première fois, sachant que l'âge moyen des primo-accédants est de 33 ans environ. Les banques se montrent encore plus généreuses avec les profils « évolutifs », c'est-à-dire avec les acquéreurs à potentiel, comme un ingénieur débutant mais dont les revenus sont voués à augmenter dans les années à venir.

Un comportement financier exemplaire

Concernant l'apport personnel, les établissements de crédit font, là aussi, preuve d'une plus grande tolérance pour les jeunes emprunteurs qui n'ont pas les 10% d'apport personnel généralement requis pour obtenir un crédit. Néanmoins, il est conseillé d'en avoir un peu ou à minima d'avoir prouvé une capacité à épargner chaque mois. De même qu'un apport facilite l'obtention du prêt chez de nombreuses enseignes, présenter des comptes bien tenus sera déterminant pour obtenir le meilleur taux. La banque passera les 3 derniers relevés bancaires à la loupe, afin de s'assurer de la bonne gestion du demandeur. Attention donc aux dépenses inconsidérées : casino, soirées, découverts bancaires réguliers et autre abonnement à Française des jeux…

Des aides financières spécifiques

Pour les acquisitions immobilières dans le neuf ou dans l'ancien, le PTZ (Prêt à taux zéro), un dispositif de l'état,  finance jusqu'à 40% du coût total de l'opération selon les zones, les revenus de l'emprunteur et le type d'opération immobilière. Une aide précieuse pour aider les jeunes ménages à accéder à la propriété. Le prêt Action Logement (ex prêt 1% logement) est un complément du prêt principal destiné aux salariés d'une entreprise comptant au moins 10 collaborateurs. Ce prêt aidé peut financer une partie (30% maximum) de l'acquisition de sa résidence principale dans l'ancien à taux préférentiel (taux fixé sur le taux du livret A et ne pouvant dépasser 1%), jusqu'à 25 000 euros sur 20 ans maximum.

Aux futurs jeunes acquéreurs, il est recommandé de ne pas hésiter à faire le tour des établissements prêteurs pour trouver le meilleur partenaire bancaire. Faire jouer la concurrence en s'adressant à un courtier spécialisé permet de gagner du temps. En effet, le taux proposé peut varier fortement d'une banque à l'autre en fonction du fait qu'elles proposent un barème jeune... ou pas.    

Alexandre Lefrançois
Directeur de l'animation du réseau franchisé
Alexandre LEFRANCOIS , a toujours évolué dans l'univers de la finance et du crédit immobilier (HSBC,UCB et GE MONEY BANK en tant que responsable de secteur sur le Val d'Oise). 2014, il décide de rejoindre le Groupe ACECREDIT d'abord comme Animateur de réseau puis aujourd'hui en tant que Directeur de l'animation du réseau franchisé afin de piloter son expansion et la croissance du chiffre d'affaires.