Crédit immobilier : les taux augmentent (un peu), les courtiers savent les négocier (beaucoup)

Selon les derniers chiffres de l’Observatoire crédit logement / CSA, le taux moyen du crédit immobilier s’élevait à 1,55 % en avril 2017 contre 1,31 % en novembre dernier. Le niveau est encore bas et reste accessible à de nombreux primo-accédants mais force est de constater qu’une légère remontée est en train de s’opérer.

Faire appel à un assurances emprunteur avec une couverture maximale pour une cotisation minimale.

Autrement dit, faciliter l’accès au crédit avec la garantie d’obtenir le meilleur taux possible. Aujourd’hui, plus de 33 % des crédits immobiliers en France sont obtenus par l’intermédiaire d’un courtier.

Décrypter les taux trop attractifs

Cette hausse des taux de crédits n’a pas forcément encore été répercutée sur les attractives offres d’appel des banques. Mais en fait, peu de candidats à l’achat peuvent en bénéficier dans les faits. Les taux sur 20 ans sont passés de 1.20 % (hors assurance) à 1.40 %. Même augmentation pour les taux sur 25 ans : 1.60 % à 1.80 % (hors assurance). Les banques commencent ainsi à anticiper et compenser la diminution de leur marge sur les assurances emprunteurs du fait de l’ouverture totale à la concurrence en application de la loi Hamon.

Cependant, « ces hausses impactent encore peu le pouvoir d’achat réel », estime Joël Boumendil, fondateur d’acecredit. Tout simplement parce que les banques, moins crispées sur les conditions d’octroi, prêtent à nouveau plus facilement et plus largement. « Elles acceptent à nouveau les financements dits à 110% qui incluent non seulement le prix du bien immobilier mais également les frais d’agence et les droits de mutation (frais de notaire). Ces crédits représentent plus de 15% des dossiers traités par nos courtiers acecredit.».

Un service tout compris ultra compétitif

Leur expertise financière et leur fine connaissance des acteurs bancaires locaux vont leur permettre de déterminer quelle banque dispose du meilleur taux de crédit immobilier du moment et quelle banque sera la plus à même à accepter la demande de prêt. A cela s’ajoute un accompagnement permanent et un suivi régulier de toutes les démarches administratives liées à l’acquisition du bien immobilier et ce jusqu’à la signature chez le notaire.

7 Juin 2017

Ils nous ont fait confiance