Crédit immobilier : la baisse des taux va-t-elle continuer ?

Depuis une dizaine de mois, les taux d’intérêt des prêts immobiliers n’arrêtent pas de dégringoler. Vont-ils se stabiliser ? Une chose est certaine, leurs niveaux actuels demeurent exceptionnellement attractifs.

Les grilles tarifaires des banques pour novembre 2014 indiquent pratiquement les mêmes niveaux de taux que ceux d’octobre. Cet indicateur bien qu’intéressant n’est pas non plus très significatif dans la mesure où ce phénomène de stabilisation est assez fréquent en cette période d’activité intense dans les réseaux bancaires.

Si l’on procède à une rétrospective de l’état du marché depuis le début de l’année, il est très favorable aux emprunteurs, puisque les taux d’intérêt des prêts immobiliers ont baissé de plus d’un demi-point. La moyenne des taux était à fin septembre, toutes durées confondues, de 2,59 %, contre 3,08 % en décembre 2013 et pas loin de 4 % en 2012, note l’Observatoire du financement CSA/Crédit Logement.


Les conditions d’emprunt pour financer un projet immobilier sont très exceptionnelles. À l’heure actuelle, la moyenne des taux de crédit immobilier est de 2,42 % sur 15 ans et 2,68 % sur 20 ans (prêt à taux fixes hors assurances et frais annexes).
Les emprunteurs qui peuvent présenter de bons dossiers obtiennent des taux encore plus bas : jusqu’à 1,95 % sur 15 ans ou 2,25 % sur 20 ans.

L’ensemble des courtiers mise sur une stabilité des taux pour les prochains mois. L’inflation restant très faible et la croissance toujours atone dans notre pays, la BCE devrait perdurer dans sa politique accommodante permettant ainsi aux établissements financiers de continuer de prêter à des taux très attractifs.

Par ailleurs, le crédit immobilier étant un produit fidélisant une clientèle sur le long terme, les banques ont tout intérêt à pousser au maintien de taux bas et à donc multiplier les acquisitions de clientèle via cette activité d’octroi de prêts. 

3 Nov 2014

Ils nous ont fait confiance