• Simulation en
    moins de 3 min
    Vous avez besoin d'un prêt immobiler
    au meilleur taux ?
    Offre 100% personnalisée Offre 100%
    personnalisée
    Réponse rapide en 24h Réponse rapide
    en 24h
     
    Meilleurs taux* Meilleurs
    taux*
    Plus de 100 banques partenaires Plus de 100 banques
    partenaires
    *Voir conditions auprès de nos conseillers

Connaissez-vous tous les frais de l’immobilier ?

21 Août 2019
Connaissez-vous tous les frais de l’immobilier ?
Honoraires d'agence, frais bancaires, émoluments du notaire sont des termes - et surtout des dépenses à effectuer - que l'on retrouve pour chaque vente immobilière. A qui correspondent-ils et que recouvrent-ils exactement ?

Une acquisition immobilière comme tout achat met en relation un acheteur et un vendeur qui s'accordent sur un bien et son prix de vente. Mais les particularités administratives de cette transaction et l'importance des montants financiers qui l'accompagnent nécessitent l'intervention de différents types de professionnels de l'immobilier jouant chacun un rôle clé (et rémunéré) dans le bon déroulement de chaque étape de la vente : la recherche du bien, son financement et sa validité légale.

Agent immobilier ou chasseur d'appart ?

Passer par une agence immobilière qui va gérer les visites et effectuer un certain nombre de vérifications (solvabilité de l'acheteur, diagnostics techniques..) est un service chronophage qui se rémunère via une commission sur la vente. Elle peut être à la charge du vendeur ou de l'acquéreur. Cette disposition prise au moment de la signature du mandat de vente doit être précisée dans l'annonce immobilière. La rémunération de ce professionnel varie généralement de 4 à 8% du prix de vente. Les frais d'agence ne sont payés qu'au moment de la vente chez le notaire. Aucune somme d'argent (sauf le séquestre qui est versé au notaire pour réserver le bien immobilier) ne peut être exigée par l'agent immobilier.

L'alternative à l'agence immobilière existe depuis quelques années : l'acheteur peut faire appel à un chasseur immobilier, rétribué par forfait ou par tarif exprimé en pourcentage : de 2% du prix de vente négocié jusqu'à 4%, voire 5%. La différence essentielle réside dans le fait qu'un chasseur travaille pour l'acheteur alors qu'inversement, un agent immobilier est missionné par le vendeur. Chacun aura donc naturellement plus tendance à obtenir les meilleures conditions pour son client.

Les coûts liés au financement

Passer par un expert du prêt immobilier est judicieux pour obtenir les meilleures conditions de financement. Le courtier en crédit immobilier monte le dossier de l'emprunteur pour faire le tour des banques et trouver le meilleur taux. Des frais de courtage selon le montant emprunté seront alors facturés au particulier qui opterait pour la solution de crédit négociée directement par l'entremise du courtier immobilier : en moyenne environ 500 à 1 000 euros pour un service qui permet de réduire le coût total du crédit et/ou de l'assurance emprunteur.

Compte tenu des taux de crédit très faibles actuels générateurs de marges faibles, la banque émettrice du prêt pourra demander à l'emprunteur des frais de dossier qui peuvent représenter plusieurs centaines d'euros. Ces montants sont indiqués dans l'offre de prêt. Ils sont bien évidemment négociables. Le taux annuel effectif global (TAEG) permet de connaître le montant exact du coût du crédit car il reprend tous les montants liés au montage du crédit : les frais de dossier, l'assurance emprunteur, les intérêts et la garantie du crédit.

Obligatoire, la rémunération du notaire

Professionnel en charge de collecter les taxes pour l'Etat, le notaire est également rémunéré lors de la vente immobilière. L'expression - erronée – de "frais de notaire" correspond en réalité aux frais d'acquisition immobilière. Ces derniers comprennent la rémunération du notaire (les émoluments) et surtout les taxes droits de mutation à titre onéreux. Ces frais d'acquisition représentent de 2 à 3% dans le neuf et de 7 à 8% dans l'ancien. Pour une transaction d'un montant de 200 000 euros, le notaire percevra 3 000 euros environ, soit 20%. Les 80% restant (12 700 euros) seront des taxes ou frais annexes (droits d'enregistrement, TVA, sécurité immobilière et débours).

Alexandre Lefrançois
Directeur de l'animation du réseau franchisé
Alexandre LEFRANCOIS , a toujours évolué dans l'univers de la finance et du crédit immobilier (HSBC,UCB et GE MONEY BANK en tant que responsable de secteur sur le Val d'Oise). 2014, il décide de rejoindre le Groupe ACECREDIT d'abord comme Animateur de réseau puis aujourd'hui en tant que Directeur de l'animation du réseau franchisé afin de piloter son expansion et la croissance du chiffre d'affaires.