Ces villes où le risque de vacance locative a progressé

Le risque de vacance locative

L’investissement locatif peut donner accès à des rendements élevés à condition de trouver un locataire. La vacance locative est en effet synonyme de pertes financières pour le propriétaire, qui doit assumer des coûts sans recettes. Comment l’éviter ? En ciblant des villes où la tension locative est vive !

Un contexte propice pour l’investissement locatif

Avec un crédit immobilier sous les 1% sur 20 ans pour les meilleurs dossiers, la tentation est grande de se constituer un patrimoine en se tournant vers l’investissement locatif. La courbe croissante des prix de l’immobilier, bien qu’elle soit à l’arrêt ces derniers mois dans le contexte de crise sanitaire, permet d’envisager presque à coup sûr une plus-value à la revente. Les dispositifs de défiscalisation comme le Pinel ou le Denormandie qui contribuent à réduire son impôt sur le revenu encouragent davantage le recours à l’investissement locatif.

Moins d’un candidat par offre de location dans certaines agglomérations

La réussite d’un investissement locatif est toutefois question de rendement, et pour cela le premier des critères à cocher est de compter un locataire dans les murs. Et c’est évidemment plus facile lorsque le nombre de candidats par offre de location s’allonge. C’est le cas par exemple à Angers (5,89), Lyon (5,86), Bordeaux (4,76) ou Rennes (4,25) selon LocService. Des métropoles dynamiques où les propriétaires bailleurs ont le luxe du choix entre les dossiers de location. Dans d’autres agglomérations en revanche, l’heure n’est pas au « tri ». À Nice, Reims, Grenoble ou encore Le Havre, LocService recense moins d’une offre par location en moyenne. Dans ces villes, la concurrence est donc vive et les locataires sont en position de force pour choisir le logement qui correspond le mieux à leurs critères. LocService indique par ailleurs que la tension locative a chuté à Paris et qu’elle s’est réduite à Lyon, Bordeaux ou Strasbourg ces derniers mois, alors qu’elle a progressé dans plusieurs métropoles de l’Ouest comme Rennes ou Angers.

Proposer le meilleur bien pour limiter la vacance locative

Pour un particulier, le choix de l’emplacement est évidemment déterminant dans la réussite d’un investissement locatif. Sur un marché à faible tension, il devra proposer le bien le plus adapté aux critères des locataires : une isolation thermique et acoustique performante, un extérieur (balcon, terrasse ou jardin) en plus d’une situation idéale dans un quartier calme et bien desservi. Comme le rappellent les agents immobiliers, les trois critères qui font la différence sont l’emplacement, l’emplacement et l’emplacement !

22 Avr 2021

Ils nous ont fait confiance