Acheter un bien immobilier aux enchères : où, quand, comment ?

Acheter un bien immobilier aux enchères n’est pas toujours évident. Il faut déjà connaître le fonctionnement des enchères, et surtout ne pas se laisser aller à la surenchère, pour être sûr de faire des bonnes affaires. Explications.

Où peut-on acheter un bien immobilier aux enchères ?
Il existe trois types d’enchères immobilières. Les enchères des notaires, les enchères judiciaires, réalisées au Tribunal de Grande Instance (TGI) et les enchères du Domaine (pour tout savoir sur les ventes domaniales, cliquer ici !).
Ces différents types d’enchères sont organisés aussi bien à Paris, qu’en province. Pour les ventes des notaires, les biens sont proposés par les propriétaires eux-mêmes, souvent après un héritage. Pour information, les notaires ont également mis en place un système d’enchères sur Internet. Sur inscription, il est possible d’enchérir pendant 48 heures aux différentes ventes organisées tout au long de l’année. Pour les ventes du Domaine, il s’agit le plus souvent de biens sans succession, dits en déshérence. Des biens de l’Administration peuvent aussi y être proposés, ce qui donne l’occasion d’acquérir des locaux atypiques, tels que gare ou gendarmerie par exemple.

Quand ces ventes sont-elles organisées ?
Pour les notaires, les enchères sont organisées cinq fois par an pour les biens concernant l’Ile-de-France. Pour les biens concernant la province, vingt-deux ventes annuelles sont mises en places, dans les chambres de notaires régionales. Pour les ventes domaniales, plusieurs ventes peuvent avoir lieu chaque mois. Il est donc bon de regarder régulièrement le calendrier des Finances publiques. Quant aux ventes judiciaires, elles ont lieu chaque semaine au TGI pour ce qui concerne Paris. Pour les autres départements, le calendrier se fait en fonction des biens à vendre.

Acheter aux enchères, est-ce toujours une bonne affaire ?
Ces différentes enchères donnent la possibilité d’acheter des biens immobiliers souvent proposés en-dessous des prix du marché. Les mises à prix sont 30 % en dessous du prix de marché pour les ventes de notaires. Pour les ventes au TGI, la mise à prix correspond au montant de la dette. Enfin, pour les ventes du Domaine, il n’y a pas de règles. Plus que le prix, c’est surtout la quête d’un bien atypique que les acheteurs viennent chercher en général.

Comment se déroule une vente aux enchères pour un bien immobilier ?
Le jour de la vente, pour pouvoir participer aux enchères, vous devrez laisser en consignation un chèque de banque d’un montant de 10 à 20 % du prix de base du bien immobilier, pour les ventes notariales et les ventes judiciaires. Notez que pour les ventes judiciaires, vous êtes obligé de passer par un avocat pour enchérir. Les enchères sont ensuite réalisées à la bougie ou au chronomètre. Pour la vente à la bougie, trois bougies sont allumées dont chacune se consume en 15 à 30 secondes. Pour le chronomètre, il faut compter 90 secondes. Ces temps correspondent au temps des enchères, il faut donc être rapide, et prêt à surenchérir, sans oublier de se fixer un prix plafond.
Une fois l’enchère remportée, vous avez ensuite 45 jours dans le cas de la vente à la bougie et 60 pour la vente au chronomètre, pour acheter le bien immobilier. Il faut compter trente jours pour les ventes du Domaine.

11 Jan 2016

Ils nous ont fait confiance