Taux immobilier septembre 2022

Légère hausse des taux de prêt immobilier en septembre 2022

Taux sur 7 ans
1.55%
Bon taux
0.94%
Taux excellent*
Taux sur 10 ans
1.60%
Bon taux
1.10%
Taux excellent*
Taux sur 15 ans
1.75%
Bon taux
1.30%
Taux excellent*
Taux sur 20 ans
1.85%
Bon taux
1.48%
Taux excellent*
Taux sur 25 ans
2.05%
Bon taux
1.69%
Taux excellent*

En cette rentrée 2022, les taux de crédit immobilier continuent de grimper mais cette fois de manière maitrisée. En effet, l’augmentation est toujours présente mais elle reste légère puisque 2 des 5 taux moyens (sur 10 et 20 ans) restent stables par rapport au mois dernier. Et ceux qui augmentent, (7, 15 et 25 ans) ne prennent que 5 centimes. Du côté des meilleurs taux, tous augmentent entre 8 et 19 centimes.

Pour mieux comprendre le contexte actuel des taux, voici leur évolution en détail :

  • Sur 7 ans, le taux moyen augmente et passe de 1,50 à 1,55 % soit + 0,05 point ;
  • Sur 10 ans, le taux du marché reste fixe sur 1,60 % ;
  • Sur 15 ans, le taux moyen augmente de 5 centimes de 1,70 à 1,75 % ;
  • Sur 20 ans, le taux moyen reste inchangé et s’établit toujours à 1,85 % ;
  • Sur 25 ans, le taux du marché passe de 2 à 2,05 % soit une hausse de 5 centimes.

Du côté des taux mini :

  • Sur 7 ans le taux mini augmente de 19 centimes et passe de 0,75 à 0,94 % ;
  • Sur 10 ans, le meilleur taux passe de 1 à 1,10 %, soit une hausse de 10 centimes ;
  • Sur 15 ans, même constat, le taux mini augmente de 15 centimes et passe de 1,15 à 1,30 % ;
  • Sur 20 ans, le meilleur taux augmente et passe de 1,40 à 1,48 % ce qui représente une hausse de 4 centimes ;
  • Sur 25 ans, le taux mini passe de 1,57 à 1,69 %, soit une hausse de 0,12 point.

Ainsi, contrairement au mois précédent tous les taux n’augmentent pas. Une accalmie sur la hausse des taux avant une nouvelle ère ? Difficile de prédire l’avenir. Ce qui est évident c’est que les banques restent toujours ouvertes au financement.

L’analyse d’Ace Crédit

Les taux de crédit immobilier qui ont amorcé leur hausse depuis début 2022 continuent d’augmenter mais force est de constater que la hausse est ralentie. La baisse du coût de l’argent a permis à certaines banques de réduire leurs taux immobiliers pour redonner de l’air aux emprunteurs bloqués par le taux d’usure encore trop bas. D’autres organismes ont même fait le choix de remettre le taux variable capé sur le marché. Les conditions d’octroi de prêt immobilier pourraient davantage s’assouplir avec le nouveau taux d’usure attendu pour octobre.

Par ailleurs, les banques ayant fait le choix de maintenir des taux bas lorsque la hausse battait son plein au 1er semestre décident aujourd’hui d’augmenter leur taux d’une part parce qu’elles ont pratiquement atteint leurs objectifs. Et d’autre part, parce qu’elles souhaitent rattraper le manque à gagner cumulé au 1er semestre.

Alors pour un projet immobilier réussi, il est plus que jamais recommandé de faire appel à un courtier en crédit immobilier. Ce professionnel saura vous orienter vers les établissements qui proposent les meilleures conditions de prêt.

« Face à la hausse des taux et au plafonnement induit par la limite du taux d’usure, l’obtention d’un crédit immobilier s’est complexifiée depuis déjà quelques mois. Les premiers impactés sont les primo-accédants et les plus de 45 ans. Le mois de septembre, le mois de la rentrée, entend cependant bien tenir ses promesses de mois propice au crédit immobilier en affichant un certain optimisme avec des taux qui stagnent sur un marché jusqu’ici haussier. Tout comme pour les banques, les particuliers ont le mois de septembre comme dernier délai pour réaliser un financement de prêt immobilier pour l’année 2022. Avec un calendrier qui se resserre, mettez toutes les chances de votre côté et faites appel à un professionnel si vous souhaitez finaliser votre projet avant la fin de l’année ! », conclut Antonio Carneiro directeur commercial d’Ace Crédit.

Ils nous ont fait confiance