Taux immobilier septembre 2019

4ème mois de baisse consécutive des taux, l'immobilier en grande forme

Taux sur 7 ans
0.07%
Taux le plus bas
0.60%
Taux moyen*
Taux sur 10 ans
0.27%
Taux le plus bas
0.70%
Taux moyen*
Taux sur 15 ans
0.46%
Taux le plus bas
0.95%
Taux moyen*
Taux sur 20 ans
0.58%
Taux le plus bas
1.15%
Taux moyen*
Taux sur 25 ans
0.80%
Taux le plus bas
1.30%
Taux moyen*

Pas moins de trois records immobiliers ont été dépassés cette rentrée 2019, dont un taux moyen toutes durées confondues estimé à 1.17%, d’après les chiffres de l’observatoire Crédit Logement/CSA. Une « situation inédite depuis la Libération » également confirmée par Ace Crédit.

A Paris, la barre symbolique des 10.000 €/m² a été franchie en août dernier d’après les données des Notaires de Paris. Dans le centre, ce montant peut même dépasser les 12.000 euros. Le passage de ce seuil marque le couronnement de plusieurs années de flambée des prix à Paris: depuis dix ans, ils ont grimpé d’environ 60%. Un bond cependant sans commune mesure avec le reste de la France, même si le marché immobilier reste dans l’ensemble dynamique. Pour preuve : le nombre de ventes immobilières dans l’ancien a dépassé le million sur l’année écoulée en France, à fin juin. «C’est du jamais vu depuis la création des bases notariales il y a trente ans», constate, pour le Figaro Immobilier, Me Thierry Delesalle, notaire à Paris. Si les ventes immobilières et donc les achats se multiplient, c’est avant tout parce que les Français souhaitent encore pouvoir profiter de conditions d’emprunt exceptionnelles.

Cet été, les taux des crédits immobiliers sont devenus presque 5 fois moins importants qu’au début des années 2000 … et 12 fois moins élevés qu’au début des années 80. En août, le taux moyen,  toutes durées confondues et hors assurance, s’élève à 1,17%, selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Un nouveau record historique! C’est le quatrième mois de suite que ce chiffre tombe à un niveau jamais enregistré ! Il y a dix ans, il avoisinait les 4%. Aujourd’hui, la moitié des ménages qui empruntent sur 15 ans bénéficient de crédits à moins de 1 %.Cette tendance baissière est largement confirmée par les chiffres du spécialiste Ace Crédit : 0,95 % en moyenne pour une durée de 15 ans et même 0.46% pour les meilleurs dossiers négociés par le courtier, toujours à la recherche du meilleur taux pour ses clients. Spectaculaire également la baisse constatée début septembre des taux les plus bas obtenus par Ace Crédit pour des prêts sur 20 ans et 25 ans : 0.58 % (contre 0.90% en juillet dernier) et 0.80% (1%) ! Cette situation s’explique par des conditions de financement et de refinancement de la production de crédits particulièrement favorables qui devraient perdurer dans les prochains mois. Il existe en effet une abondance de liquidités et de ressources d’épargne bon marché, dans un paysage façonné par la politique monétaire très accommodante suivie par la BCE, dont les prochaines mesures sont attendues dans le mois.

Ils nous ont fait confiance