Taux immobilier mars 2022

Hausse globale des taux de prêt immobilier concernant aussi bien les taux moyens que les taux les plus bas

Taux sur 7 ans
0.85%
Bon taux
0.45%
Taux excellent*
Taux sur 10 ans
1.00%
Bon taux
0.50%
Taux excellent*
Taux sur 15 ans
1.15%
Bon taux
0.80%
Taux excellent*
Taux sur 20 ans
1.30%
Bon taux
0.90%
Taux excellent*
Taux sur 25 ans
1.40%
Bon taux
1.00%
Taux excellent*

L’hiver touche bientôt à sa fin et à mesure que les températures augmentent, les taux de crédit immobilier augmentent aussi. En effet, les barèmes bancaires rendent compte d’une hausse globale qui concerne aussi bien les taux moyens que les taux mini.

Focus sur l’évolution des taux de crédit immobilier durée par durée :

  • Sur 7 ans, le meilleur taux augmente de 22 centimes et passe de 0,23 % à 0,45 % ;
  • Sur 10 ans, le taux mini prend 20 centimes pour s’établir à 0,50 % ;
  • Sur 15 ans, le taux le plus bas augmente de 30 centimes et s’établit à 0,80 % ;
  • Sur 20 ans, le meilleur taux augmente de 25 centimes par rapport au mois dernier et s’élève à 0,90 % ;
  • Sur 25 ans, le meilleur taux enregistre 15 centimes de hausse et s’élève à 1 %.

Du côté des taux moyens, tous augmentent sans exception :

  • Sur 7 ans, le taux du marché augmente de 20 centimes et passe de 0,65 % à 0,85 % ;
  • Sur 10 ans, le taux moyen augmente de 20 centimes et s’établit à 1 % ;
  • Sur 15 ans, le taux du marché enregistre une hausse de 20 centimes et passe de 0,95 % à 1,15 % ;
  • Sur 20 ans, le taux du marché augmente de 20 centimes par rapport au mois de février et passe de 1,10 % à 1,30 % ;
  • Sur 25 ans, le taux moyen augmente de 15 centimes et passe de 1,25 % à 1,40 %.

Ainsi, on constate donc que tous les taux mini enregistrent une hausse entre 15 et 25 centimes. Du côté des taux moyens, toutes les durées prennent 20 centimes sauf celle sur 25 ans qui enregistre une hausse de 15 centimes. En conclusion, on peut dire que la hausse est bien installée et qu’elle touche toutes les durées.

L’ANALYSE D’ACE CRÉDIT

En ce mois de mars, les taux de crédit immobilier poursuivent leur hausse initiée en février qui était plus contenue que celle que nous vivons actuellement puisqu’elle touche cette fois l’ensemble des indicateurs. En effet, taux mini et taux moyens sont impactés par la hausse. Ils augmentent de 20 centimes en moyenne par rapport au mois dernier.

Voici ce que cela représente sur un crédit immobilier de 300 000 € souscrit sur 20 ans :

 Crédit souscrit en févrierCrédit souscrit en marsDifférence entre les deux crédits
Taux*1,10 %1,30 %20 centimes
Mensualité*1 393 €1 420 €27 €
Coût*34 346 €40 850 €6 504 €
*Hors assurance

La hausse est donc bien visible sur la mensualité et sur le coût du crédit. Mais ce sont des valeurs moyennes calculées en fonction des barèmes bancaires. L’écart peut être significatif entre les établissements c’est pourquoi il est plus que jamais nécessaire de faire appel à un courtier spécialisé dans le crédit immobilier. Ce dernier saura dénicher l’offre la plus compétitive et la plus adaptée à votre profil et à votre projet.

Par ailleurs, l’augmentation des OAT initiée depuis décembre 2021 et l’inflation amplifiée par la hausse des matières premières peut pousser certaines banques à augmenter le reste à vivre exigé pour l’octroi d’un prêt. Ce budget restant après le paiement des charges incompressibles comme les mensualités de crédits ou le loyer est un critère décisif pour une banque. Connaissant les critères de ses banques partenaires, votre courtier saura vous orienter vers l’organisme le plus à même de vous financer.

« Une nouvelle ère semble désormais se dessiner après une décennie de baisses ininterrompues des taux d’intérêts. Les hausses des grilles tarifaires des banques restent au demeurant encore contenues, conservant l’attractivité du crédit immobilier. Pour autant cette inversion de la courbe des taux soulève l’interrogation légitime de savoir si chaque acquéreur a optimisé son choix de montage financier. Pour y voir clair, une seule et unique alternative prend tout son sens : faire appel à un courtier en crédit immobilier est gage d’avoir une vision instantanée du marché bancaire de manière transparente et indépendante. », conclut Antonio Carneiro directeur commercial d’Ace Crédit.

Ils nous ont fait confiance