Taux immobilier mars 2021

Les taux de crédit restent toujours aussi favorables aux emprunteurs !

Taux sur 7 ans
0.30%
Taux le plus bas
0.65%
Taux moyen*
Taux sur 10 ans
0.40%
Taux le plus bas
0.75%
Taux moyen*
Taux sur 15 ans
0.65%
Taux le plus bas
0.95%
Taux moyen*
Taux sur 20 ans
0.83%
Taux le plus bas
1.15%
Taux moyen*
Taux sur 25 ans
1.05%
Taux le plus bas
1.35%
Taux moyen*

Le mois de mars s’ouvre sur des taux de crédit immobilier qui se maintiennent à des niveaux très bas. En effet, malgré les quelques ajustements observés, les conditions restent toujours aussi favorables aux emprunteurs qui souhaiteraient concrétiser leur projet immobilier en 2021 !

Les taux moyens s’établissent toujours à 0,95% sur 15 ans et 1,15% sur 20 ans. Les taux mini, ceux réservés aux meilleurs profils, ont quant à eux augmenté et s’établissent à 0,65% sur 15 ans (+0,05 point) et 0,83% sur 20 ans (+0,10 point).

Les meilleures conditions se trouvent sur les prêts de courte durée. Les taux mini sur 7 et 10 ans n’ont pas augmenté depuis le mois dernier et restent fixes à 0,30% (7 ans) et 0,40% (10 ans). Mieux, les taux moyens enregistrent une baisse de -0,05 point et s’établissent à 0,65% sur 7 ans et 0,75% sur 10 ans.

Emprunter 400 000€ sur 20 ans au taux moyen (1,15%) revient à rembourser des mensualités (hors assurance) de 1 866€ par mois. Le coût total du crédit s’élève ainsi à 47 952€, hors assurance également. Pour le même crédit souscrit il y a un an, vous économisez 2 135€ sur le coût total de votre crédit (hors assurance toujours).

L’ANALYSE D’ACE CRÉDIT

Un projet en vue ? C’est peut-être le bon moment pour vous de vous lancer. Nous entrons dans la période où les ménages souhaitent concrétiser leur projet pour pouvoir déménager durant l’été. Et les banques le savent. C’est donc le moment de profiter des taux bas pour acquérir sa résidence principale ou secondaire, réaliser un investissement locatif ou encore renégocier son crédit immobilier.

Toutefois, le taux n’est pas le seul critère à prendre en compte dans le choix d’un financement. En effet, c’est la crise de la Covid-19 qui nous rappelle que la situation d’un emprunteur peut changer du tout au tout. Et un crédit qui ne s’adapte pas à la nouvelle situation devient très vite handicapant. C’est pourquoi il est nécessaire de bien vérifier les modalités de votre offre de financement avant d’y souscrire. Et qui mieux qu’un courtier pour vous y aider ?

Votre courtier, fort de son expertise, saura négocier tous les aspects de votre financement et notamment :

  • La modularité du prêt. Le montant qu’il est possible de baisser varie en fonction des banques (entre -2 et -30%) ;
  • Le report d’échéances. Pouvoir faire une pause dans le remboursement de son crédit n’est pas proposé par tous les établissements prêteurs.

Faire appel à un courtier en crédit immobilier est ainsi l’assurance d’obtenir un crédit aux meilleures conditions. Il peut même négocier la suppression des indemnités de remboursement anticipé dans certains cas. Pour rappel, ces frais ne peuvent dépasser 6 mois d’intérêts sur le capital remboursé et au taux moyen du prêt immobilier ou 3% du capital restant dû avant le remboursement.

En somme, le rôle du courtier est de dénicher un financement sur mesure qui saura s’adapter en cas de changement.

« Véritable tiers de confiance, le courtier accompagne étape par étape chaque acquéreur dans la concrétisation de son projet de vie. Souvent négligée la 1ère étape étant celle de s’assurer de la faisabilité de son investissement et rassurer le vendeur du sérieux de vos intentions. Nos 25 ans d’expérience nous permettent d’analyser précisément chaque situation et délivrer un certificat de Budget Certifié gage de sécurisation à remettre à chaque vendeur. », conclut Antonio Carneiro directeur commercial d’Ace Crédit.

Ils nous ont fait confiance