Taux immobilier décembre 2019

Les taux plutôt stables et toujours très bas pour la fin d'année 2019

Taux sur 7 ans
0.14%
Taux le plus bas
0.65%
Taux moyen*
Taux sur 10 ans
0.36%
Taux le plus bas
0.80%
Taux moyen*
Taux sur 15 ans
0.56%
Taux le plus bas
1.00%
Taux moyen*
Taux sur 20 ans
0.77%
Taux le plus bas
1.15%
Taux moyen*
Taux sur 25 ans
0.95%
Taux le plus bas
1.45%
Taux moyen*

En novembre 2019, les taux de crédit immobilier étaient restés stables, voire en légère baisse par rapport au mois d’octobre. Début décembre, une très légère hausse vient d’être constatée par les courtiers Ace Crédit, ce qui ne préjuge en rien la tendance attendue pour les premiers mois de l’année 2020.

En effet, les taux d’intérêts négociés par Ace Crédit ont subi une petite hausse de 0.05 point pour les prêts à durée courte et de 0.10 point pour les crédits d’une durée de 15 ans et plus. Dans le détail, le taux moyen proposé par nos courtiers est de 0.65 % sur 7 ans, 0.80% sur 10 ans, 0.90% sur 15 ans, 1.15% sur 20 ans, 1.45% sur 25 ans et 1.85% sur 30 ans. Pour mémoire, au niveau national, en novembre, ils ont atteint en moyenne 1,12 % toutes durées confondues (hors assurance, source : Observatoire Crédit Logement/CSA). Les courtiers d’Ace Crédit, bien insérés dans leur marché bancaire local, ont su capitaliser sur la situation actuelle très favorable aux acheteurs et ont réussi à obtenir pour leurs clients présentant un excellent dossier emprunteur des taux inférieurs à 1 % ! Les meilleurs taux Ace Crédit obtenus en décembre s’établissent à 0.14% sur 7 ans, 0.36% sur 10 ans, 0.56% sur 15 ans ou encore 1.12% sur 30 ans (hors coût des garanties), des niveaux identiques à ceux constatés en novembre. Seuls les meilleurs taux sur 20 ans et 25 ans ont été revus à la hausse.

Depuis la fin de l’été, il est clair que la baisse des taux ralentit, après un repli assez rapide lors du 1er semestre. Certaines banques, qui ont rempli leurs objectifs commerciaux, ont en effet remonté quelques taux pour certains profils afin de retrouver de la rentabilité. Les taux moyens pour l’ensemble du marché français restent toutefois inférieurs au rythme annuel de l’inflation, et ce pour le 18ème mois consécutif, du jamais vu par l’ensemble des acteurs du secteur de l’immobilier. Les durées des prêts bancaires sont également stables depuis le début de l’année 2019. Les prêts immobiliers sur plus de 25 ans représentent 40,3 % des emprunts accordés en novembre 2019. La part des prêts d’une durée supérieure à 20 ans représente très exactement 71,4 %, soit près de ¾ des crédits.

Cette situation devrait se prolonger au moins jusqu’au début 2020. Les taux d’intérêt peuvent encore baisser car les conditions d’emprunt sont excellentes. La concurrence est toujours rude entre les différentes banques existantes sur le marché, qui cherchent continuellement à trouver de nouveaux clients. La FED (banque fédérale américaine) et la BCE (banque centrale européenne) ont indiqué qu’elles devraient maintenir leurs taux inchangés. Et la récente décision du Sénat de prolonger le PTZ pour les logements dans le neuf dans les zones détendues va dans le même sens. Financer l’achat d’une maison ou d’un appartement au meilleur taux, et ce malgré la hausse des prix de l’immobilier, ne devrait donc pas poser de difficultés dans les prochains mois.

Ils nous ont fait confiance