Taux immobilier avril 2021

Les taux de crédit immobilier se maintiennent à des niveaux très bas !

Taux sur 7 ans
0.28%
Taux le plus bas
0.65%
Taux moyen*
Taux sur 10 ans
0.40%
Taux le plus bas
0.75%
Taux moyen*
Taux sur 15 ans
0.65%
Taux le plus bas
0.95%
Taux moyen*
Taux sur 20 ans
0.80%
Taux le plus bas
1.10%
Taux moyen*
Taux sur 25 ans
1.05%
Taux le plus bas
1.35%
Taux moyen*

Le printemps 2021 s’ouvre sur une météo des taux favorable aux emprunteurs. Certes les banques procèdent à de légers réajustements mais globalement les valeurs se maintiennent à des niveaux très bas. Une aubaine pour les emprunteurs ayant un projet immobilier en vue.

Les barèmes bancaires révèlent ainsi que sur 15 ans, le taux du marché stagne à 0,95%. Tandis que sur 20 ans il baisse et passe de 1,15% à 1,10%. Du côté des taux mini, même constat : le meilleur taux sur 15 ans stagne. Et le taux mini sur 20 ans baisse et passe de 0,83% à 0,80%. Les conditions sont donc idéales pour concrétiser votre projet immobilier puisque les banques semblent ouvertes à l’octroi de financements.

Pour un crédit immobilier de 300 000€ sur 20 ans au taux moyen actuel (1,10%), la mensualité hors assurance s’élèverait à 1 393€ et le coût total du crédit à 35 356€ environ. Si vous aviez souscrit le même crédit il y a un an, là où le taux moyen sur 20 ans était de 1,25%, votre mensualité s’élèverait à 1 413€ et le coût total du crédit à 39 216€. Les conditions actuelles des taux sont donc plus intéressantes qu’il y a un an, en début de crise sanitaire.

L’ANALYSE D’ACE CRÉDIT

Les banques se sont fixées un objectif ambitieux pour 2021 et elles comptent bien l’atteindre. Le maintien des taux de crédit immobilier à des niveaux très bas le prouve. Les établissements bancaires jonglent entre compétitivité et rentabilité. Chaque banque adopte donc une stratégie particulière en fonction de l’avancée de ses objectifs. C’est pourquoi le recours à un courtier en crédit immobilier est très fortement recommandé. En contact permanent avec les banques, ce professionnel du financement saura frapper aux bonnes portes le moment voulu.

Une donnée est à prendre en compte néanmoins en ce mois d’avril et pour les deux mois qui suivent : la baisse du taux de l’usure. Fixé chaque trimestre, le taux de l’usure est le taux maximal auquel les banques peuvent prêter, mais aussi le seuil que le TAEG (taux annuel effectif global) ne doit pas dépasser. En d’autres termes, le coût total de votre crédit exprimé en pourcentage ne doit pas dépasser le taux de l’usure. Et la baisse de ce dernier exclut certaines catégories d’emprunteurs. Là aussi le rôle du courtier est important, car il peut vérifier la faisabilité de votre projet en fonction des conditions actuelles des taux et établit un plan de financement détaillé. Votre courtier vous livre également des conseils sur la façon d’optimiser votre financement. Un dossier bien préparé, un apport personnel d’au moins 10% de la somme totale à financer et des revenus réguliers vont vous permettre d’augmenter vos chances d’être financé. Votre courtier met à profit son expertise du métier pour vous obtenir le crédit immobilier au meilleur taux et aux meilleures conditions. En effet, ce spécialiste du financement négocie la meilleure offre sur le marché grâce à sa connaissance fine du crédit. L’accompagnement du courtier se poursuit jusqu’au déblocage des fonds.

« Chez Ace Crédit ce sont près de 300 experts répartis sur l’ensemble du territoire, pour faire de votre recherche de financement : un instant gagnant. 25 ans d’expérience dans les relations bancaires animent le quotidien de chacun de nos courtiers pour faciliter les chances de dénicher le crédit le plus adapté. », conclut Antonio Carneiro directeur commercial d’Ace Crédit.

Ils nous ont fait confiance