Taux immobilier avril 2019

Un printemps record pour les taux immobiliers !

Taux sur 7 ans
%
Taux le plus bas
%
Taux moyen*
Taux sur 10 ans
%
Taux le plus bas
%
Taux moyen*
Taux sur 15 ans
%
Taux le plus bas
%
Taux moyen*
Taux sur 20 ans
%
Taux le plus bas
%
Taux moyen*
Taux sur 25 ans
%
Taux le plus bas
%
Taux moyen*

Des baisses significatives ont encore été enregistrées tout au long du mois d’avril. Depuis plus d’une année, les taux des crédits immobiliers se maintiennent à bas niveau. Le rythme de l’inflation s’étant redressé en 2018, les taux d’intérêt réels sont négatifs pour le dixième mois consécutif, créant une situation inédite depuis 1974. Théoriquement, cela signifie que l’on peut presque gagner du pouvoir d’achat en empruntant ! En réalité, ces chiffres s’entendent bruts et ne comprennent par exemple pas l’assurance des prêts, systématiquement demandée par la banque.

Véritable aubaine pour ceux qui cherchent à emprunter : les taux d’intérêt atteignent ce mois-ci un plancher, un quasi-plus bas historique. Pour preuve : aujourd’hui, emprunter sur 25 ans coûte moins cher qu’emprunter sur 15 ans fin 2015 ! Sur 20 ans, les taux moyens tendent ainsi à repasser sous la barre des 1.5% et peuvent même descendre jusqu’à 1% pour les meilleurs dossiers. Des taux stupéfiants d’à peine 0.2% ont même été accordés sur une durée courte de 7 ans.

Ce mouvement de repli amorcé depuis mars s’accentue et devient une tendance de fond. Deux facteurs soutiennent cette situation de taux bas qui devrait perdurer jusqu’au second semestre 2019 : le faible niveau de l’OAT 10 ans (taux officiel du marché qui sert de référence aux établissements prêteurs pour fixer leurs tarifs) et la politique accommodante de la Banque centrale européenne (BCE) qui n’envisage pas de relever ses taux directeurs avant au moins fin 2019.

Cette configuration exceptionnelle des taux s’est également accompagnée d’une augmentation des durées des crédits accordés et d’une diminution de l’apport personnel exigé. L’accès aux crédits immobiliers n’a jamais été rendu aussi facile par les établissements bancaires.

Il y a donc réellement de belles opportunités à saisir maintenant pour ceux en quête d’un financement bon marché, au meilleur taux, qu’ils soient primo ou secundo accédant ; investisseur avec des profils plus ou moins modestes. De même pour les emprunteurs ayant souscrit un crédit immobilier récemment (moins de 5 ans) : en renégociant leur emprunt auprès d’un courtier en crédit immobilier, ils peuvent réaliser très facilement de belles économies.

Ils nous ont fait confiance