Taux immobilier août 2022

La hausse des taux de prêt immobilier se poursuit en ce mois d'août 2022

Taux sur 7 ans
1.50%
Bon taux
0.75%
Taux excellent*
Taux sur 10 ans
1.60%
Bon taux
1.00%
Taux excellent*
Taux sur 15 ans
1.70%
Bon taux
1.15%
Taux excellent*
Taux sur 20 ans
1.85%
Bon taux
1.40%
Taux excellent*
Taux sur 25 ans
2.00%
Bon taux
1.57%
Taux excellent*

La hausse des taux de crédit immobilier se poursuit en ce mois d’août 2022. En effet, les barèmes transmis par les banques révèlent une augmentation générale des taux moyens. Alors que le mois dernier on pouvait encore emprunter en moyenne à 1,50 % sur 15 ans et 1,70 % sur 20 ans, ils grimpent aujourd’hui respectivement à 1,70 et 1,85 %.

Du côté des taux mini même constat, tous les indices sont en hausse. Sans plus attendre, analysons en détail l’évolution des taux de crédit immobilier depuis le mois dernier :

  • Sur 7 ans, le taux moyen s’envole et passe de 1,15 à 1,50 %, soit + 0,35 point ;
  • Sur 10 ans, le taux du marché augmente de 30 points et s’établit à 1,60 % ;
  • Sur 15 ans, le taux moyen passe de 1,50 à 1,70 %, soit une hausse de 20 points ;
  • Sur 20 ans, le taux moyen grimpe à 1,85 % contre 1,70 % le mois dernier, soit une hausse de 0,15 point ;
  • Sur 25 ans, le taux du marché passe de 1,90 % à 2 % soit une hausse de 10 centimes.

Du côté des taux mini :

  • Sur 7 ans le taux mini augmente et passe de 0,65 à 0,75 %, soit une hausse de 0,10 point ;
  • Sur 10 ans, le meilleur taux passe de 0,65 à 1 %, soit une hause de 0,35 point ;
  • Sur 15 ans, même constat, le taux mini augmente de 25 centimes et passe de 0,90 à 1,15 % ;
  • Sur 20 ans, le meilleur taux augmente et passe de 1,10 à 1,40 % ce qui représente une hausse de 30 centimes ;
  • Sur 25 ans, le taux mini passe de 1,30 à 1,57 %, soit une hausse de 0,27 point.

Ainsi, on constate que tous les taux moyens et mini augmentent sans exception. Les hausses varient entre +10 et +35 centimes. Le taux moyen sur 20 ans, durée la plus demandée, s’élève à 1,85 %.

Pour un crédit de 300 000 € cela représente (hors assurance) :

  • des mensualités de 1 495 € ;
  • un coût total du crédit de 59 143 €.

L’analyse d’Ace Crédit

Les taux de crédit immobilier qui ont amorcé leur hausse depuis le début 2022, continuent aujourd’hui d’augmenter. Rappelons-le, le taux moyen sur 20 ans s’élevait à 1 % en janvier 2022. Actuellement, le taux du marché sur 20 ans atteint 1,85 %. Toutefois, certes les taux augmentent, mais ils restent toujours intéressants. De plus, malgré le contexte tendu pour les banques la hausse reste maitrisée, preuve que les banques restent ouvertes au financement.

Par ailleurs, comme nous vous l’expliquions le mois dernier, les banques relèvent leurs barèmes pour deux raisons. D’une part, le coût de l’argent oblige les établissements de prêt à réhausser leurs taux pour retrouver une situation saine. D’autre part, l’été et son lot de départ en vacances des conseillers contraint les banques à augmenter leurs taux pour ralentir l’afflux de dossiers de demande de prêts. Le recours à un courtier semble donc plus que jamais nécessaire pour un projet immobilier réussi. Ce professionnel du financement saura vous orienter vers l’établissement le plus à même de vous financer.

« L’OAT 10 ans, l’obligation assimilable du trésor est le taux auquel l’État s’endette sur 10 ans, est en forte baisse et cet indicateur est pris en compte pour fixer le taux de crédit immobilier par les banques. Peut-on donc espérer une baisse des taux des crédits immobilier dans les mois à venir ? La question est légitime mais la réalité risque d’en être autrement. Avec des taux de crédit qui s’emballent, des taux d’usure qui restent plafonnés et des banques qui reconstituent leur marge, la tendance haussière des taux ne semble pas prête de s’arrêter. Alors, faut-il mettre au placard ses projets d’achat immobilier ? Tout est une question de perception ! Habitués à une décennie de taux très faibles, on oublie que les taux actuels demeurent très avantageux. Cependant, l’enjeu se situe aujourd’hui sur la qualité des dossiers présentés en banque. Pour mettre toutes les chances de son côté, le recours à un courtier en crédit, professionnel qui maitrise les rouages et les codes pour optimiser l’accès au crédit est un atout à ne pas négliger », conclut Antonio Carneiro directeur commercial d’Ace Crédit.

Ils nous ont fait confiance