Profiter de la baisse

Pour les acheteurs, le marché sera meilleur en 2009 qu’en 2008 : les prix vont continuer à baisser et les conditions d’octroi de crédits vont se détendre. Le retour à la normal est espéré par tous : agents immobiliers, courtiers, particuliers… En 2008, les acheteurs ont particulièrement souffert de la hausse des taux, alors que les transactions ont largement baissé dans certaines régions. En juin 2008, tout s’est accéléré : Joël Boumendil, spécialiste du courtage en prêt immobilier, cofondateur et porte-parole d’ACE, leader incontournable du courtage en crédit, analyse : «Au 3ème trimestre 2008, il y a eu un véritable blocage du nombre de ventes avec des chutes de 20 à 40% en fonction des région!,…». Il retient surtout « l’attentisme des particuliers à force d’entendre partout, à tort, que les banques ne prêtaient plus, que ce n’était pas le moment ».

18 Fév 2011

Ils nous ont fait confiance