Prêt-relais : les différentes formules commentées par Frank Lévy, Directeur commercial d’ACE

Les relais « secs » sont assez rares : peu rentables pour elles, ils sont plutôt considérés comme un « service » rendu aux meilleurs clients. Pour un prêt-relais jumelé, les banques sont de plus en plus regardantes, si le bien se revendra rapidement et bien, elles peuvent avancer jusqu’à 80% de la valeur du mandat de l’agent immobilier. Sur un dossier plus tendu, elles ne s’engageront pas au-delà de 65%. Le crédit global, quant à lui, est intéressant pour ceux qui achètent sur plan (Vefa) et s’installeront dans leur logement plusieurs mois après.

18 Fév 2011

Ils nous ont fait confiance