Immobilier : la fin du crédit facile

Les taux remontent, la durée des emprunts s’allonge, les prix restent élevés : malgré les dispositifs fiscaux, acheter devient plus compliqué et faire jouer la concurrence reste plus que jamais d’actualité. Nous avons interrogé 7 banques et 4 courtiers pour 4 profils différents, les courtiers ont répondu avec les offres les plus complètes et les plus intéressantes. ACE a proposé le meilleur prêt à Boris, célibataire primo-accédant à Paris. Comprenant un PTZ et un prêt Paris Logement, l’offre d’ACE a négocié un emprunt de 91.400 euros au lieu de 130.000 sur 18 ans, avec des mensualités de 824 euros et un taux d’endettement de 33%.

18 Fév 2011

Ils nous ont fait confiance