Déduction des intérêts d’emprunt:quelles conséquences sur le marché?

Joël Boumendil au micro de Patrick Lelong : Avant les élections les clients en phase active d’acquisition de leur résidence principale étaient euphoriques à l’idée de connaître les mesures fiscales promises par Nicolas Sarkozy. Après quelques éclaircissements on apprend qu’elles prendront la forme d’un crédit d’impôts limité : 750 euros pour une personne seule et 1500 euros pour un couple. Au regard du prix de l’immobilier, et de la durée des crédits impliquant des coûts de plus en plus importants, il semblerait que cette euphorie soit de courte durée(…)

18 Fév 2011

Ils nous ont fait confiance