Baroin estime que les taux de crédit vont rester stables

Le ministre de l’Economie et des Finances a tenu à rassurer les consommateurs sur l’incidence de la perte du AAA français. Joël Boumendil, fondateur et PDG d’ACE livre également son analyse, estimant que la situation devrait théoriquement obliger les banques à augmenter un peu plus les taux qu’il ne l’était prévu, même si l’heure est plus à l’observation.

20 Jan 2012

Ils nous ont fait confiance