Emprunter sur 20, 25 ou 30 ans : jusqu'à quel âge est-ce possible ?

Jusqu'à quel âge peut-on emprunter sur 20 ans ? Sur 25 ans ?

Avec l'allongement de la durée de vie, les limites de durée de crédit et de l'âge de l'emprunteur ont été repoussées. Emprunter après 50 ou 60 ans n'est plus forcément inhabituel ou bizarre, d'autant plus que des dispositifs comme la loi Pinel (qui a remplacé la loi Duflot) le régime Censi-Bouvard ou encore la loi Malraux permettent de défiscaliser une partie du prêt dans plusieurs cas.
 

Un projet immobilier ?
Comparez les taux gratuitement !

 

Emprunter sur 20 ans ou 25 ans : possible après 60 ans ?


Il n'existe aucun texte légal qui permet aux établissements prêteurs de refuser certains emprunteurs en raison de leur âge. Par contre, votre profil emprunteur et votre solvabilité seront bien sûr scrutés à la loupe ! Si votre dossier est particulièrement bon, il sera possible de vous accorder un prêt avec une durée de remboursement proche de 20 ans : il faudra pour cela justifier d'un apport personnel et de finances saines. On vérifiera également que le prêt en question n'entraîne pas un endettement supérieur à 30 % et l'on regardera de près la nature de votre bien : après 60 ans, un investissement dans le neuf semble plus logique qu'un logement qui recquiert énormément de travaux de rénovation... ! 

 

Dans tous les cas, le taux d'emprunt ne connaîtra aucune différence avec celui d'un jeune emprunteur ; par contre, c'est votre assurance crédit qui verra son taux augmenter. De plus, l'établissement prêteur exigera souvent que l'emprunteur contracte une assurance décès invalidité (de 0,25 % à 0,40 % du capital emprunté).

Enfin, après 55 ans, une visite médicale sera souvent demandée. En cas de problème de santés récurrents, vous risquez une surprime au niveau de votre assurance. Il faudra donc faire jouer la concurrence et ne pas hésiter à déléguer votre assurance à un autre établissement.

 

75 ans : âge limite de fin de prêt


Si vous avez 60 ans et que votre dossier manque d'atouts, il sera plus difficile de trouver un établissement bancaire prêt à consentir un prêt sur une longue période. Il faudra alors se tourner vers des prêts plus courts (10, 12, voire 15 ans maximum) ou vers des contrats spécifiques, qui s'avéreront plus coûteux qu'un crédit classique.

 

Retenons enfin que 75 ans est considéré comme l'âge limite de fin de prêt par de nombreux établissements prêteurs. Si cette « norme » est quelque peu mise à mal par l'allongement progressif de l'espérance de vie, elle reste un seuil symbolique important. De fait, si l'on suit cette règle des 75 ans à la lettre, un prêt sur 25 ans serait contractable jusqu'à 50 ans, un prêt immobilier sur 20 ans jusqu'à 55 ans. Mais ces âges théoriques ne sont que des valeurs données à titre informatif, et non des vérités générale, car chaque dossier est différent. 

 

Pour réussir à contracter un prêt même lorsque l'on est senior, acecrédit se propose de comparer pour vous les meilleurs taux d'emprunts et d'assurance. Votre conseiller acecrédit vous aidera également dans vos démarches et dans la constitution de votre dossier.

 

Étude gratuite de votre projet immobilier