Tout savoir sur le rachat des combles d’un immeuble 2

Dans des villes où les mètres carrés se font de plus en plus chers, il est parfois intéressant pour les propriétaires de trouver d’autres solutions pour avoir un appartement plus grand, sans déménager. Le rachat des combles de leur immeuble est une bonne solution, qui demande de passer par plusieurs étapes cruciales. Explications.

L’accord des copropriétaires est indispensable
Tout copropriétaire peut faire une demande de rachat des combles. Il faut simplement obtenir l’accord des autres copropriétaires à la double majorité, soit 2/3 des voix. Notez que ceux qui habitent en dessous des combles ont un droit de priorité. Pour obtenir cet accord, il est nécessaire de soumettre la demande au syndic, afin qu’il la mette à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale de copropriété. Une assemblée exceptionnelle peut aussi être organisée avant, à la demande du propriétaire demandeur et à ses frais.

A l’acheteur de définir le  métrage désiré et de proposer son prix
Pour le rachat, il est demandé d’indiquer la zone désirée sur plan, son métrage (réalisé par un géomètre), les travaux d’aménagement envisagés, et une proposition de prix. Si de petites sommes peuvent parfois être acceptées, il faudra le plus souvent composer avec les prix du marché. Il est judicieux d’en discuter en amont avec les autres propriétaires afin d’avoir leur sentiment. Une fois le rachat voté, il reste au syndic à modifier le règlement de copropriété, en indiquant la création d’un nouveau lot sur parties communes. Pour terminer, le notaire établit la vente et la nouvelle propriété du lot. Il en coûtera encore quelques euros, en fonction du prix d’achat.

Selon les coûts des combles et les travaux d’aménagement nécessaires, vous pouvez avoir besoin d’effectuer un petit crédit immobilier. Les équipes d’ACE Crédit se tiennent à votre disposition pour vous conseiller à ce sujet.

 

13 Oct 2015

Ils nous ont fait confiance