Que présage la baisse du taux de la BCE pour le crédit immobilier ?

Le 5
juillet dernier, la Banque Centrale Européenne (BCE) baissait son taux
directeur de 1% à 0,75%, soit son niveau le plus bas depuis la création de la
monnaie unique, et ce dans un contexte où les taux de crédit immobilier sont
inférieurs à 4%. L’initiative de la BCE cherche à redynamiser l’économie de la
zone euro et permettre aux banques de se financer à faible coût. Conséquence
directe sur les taux variables, ces derniers devraient diminuer dans les mois à
venir. Bien que la décision de la BCE n’ait pas d’effet direct sur les taux
fixes, les banques pourraient choisir de les baisser pour réduire l’écart entre
taux variables et taux fixes. De coutume, les taux variables sont inférieurs
aux taux fixes, de 0.8 à 1.2%. Les taux d’intérêt ont atteint leurs plus bas
niveaux stimulant le pouvoir d’achat immobilier des futurs acquéreurs qui s’est
amélioré en juillet. Dans de grandes villes comme Lille, Toulouse ou Nantes, il
est désormais possible d’obtenir un crédit immobilier dont le taux de ne
dépasse pas 3.35%.

En
parallèle de la baisse des taux, le regain de la demande et les objectifs des
banques devraient stimuler la production de crédit immobilier.

Source : LesEchos.fr

18 Juil 2012

Ils nous ont fait confiance