Parties communes : gare à la facture !

Selon l’Agence nationale de la rénovation de l’habitat (Anah) les propriétaires d’un logement collectif construit entre les années cinquante et quatre-vingt devront débourser sur les dix prochaines années entre 40 et 70 milliards d’euros pour réhabiliter et rénover les parties et équipements collectifs de leur immeuble. Soit en moyenne une dépense de 12 000 à 20 000 euros par copropriétaire, voire de 25 000 à 38 000 euros si l’immeuble nécessite un ravalement de façade, un changement de chaudière ou encore une réfection de toiture. Des niveaux élevés de charges qui devraient interpeller les futurs acquéreurs qui achètent à prix d’or leur logement, notamment dans les zones les plus tendues.

2 Juin 2011

Ils nous ont fait confiance