Logement : les inégalités se creusent

Dans son Portrait social de la France,
l’Insee remarque que si le budget consacré au logement (loyers,
remboursements d’emprunts, charges…) s’est considérablement alourdi pour
l’ensemble des Français, ce sont les ménages les plus modestes qui ont
dû fournir le plus d’efforts. Par exemple, si entre 1996 et 2006, la
part moyenne du budget des ménages consacrée à l’habitation est passée
de 25 à 27 % dans le parc locatif privé, celle des ménages à faibles
ressources logés dans le secteur social a grimpé de 34 à 39 % en
moyenne. 

10 Mai 2011

Ils nous ont fait confiance