• Simulation en
    moins de 3 min
    Vous avez besoin d'un prêt immobiler
    au meilleur taux ?
    Offre 100% personnalisée Offre 100%
    personnalisée
    Réponse rapide en 24h Réponse rapide
    en 24h
     
    Meilleurs taux* Meilleurs
    taux*
    Plus de 100 banques partenaires Plus de 100 banques
    partenaires
    *Voir conditions auprès de nos conseillers

Logement 2019 : caractéristiques et cartographie

18 Déc. 2019
Logement 2019 : caractéristiques et cartographie
La France compte 35,6 millions de logements en 2019, dont 82% de résidences principales et 56% de logements individuels. La part de ménages propriétaires s'élève quant à elle à 58% depuis 2010.

Dans son étude annuelle, l'Insee dresse les principales caractéristiques du logement en France en 2019. L'Hexagone comptait au 1er janvier 2019 quelque 35,6 millions de logements ; un chiffre qui grimpe à 36,6 millions en intégrant les Outre-Mer (hors Mayotte), soit 11 millions supplémentaires par rapport à il y a 35 ans (24,7 millions). De 1984 à 2019, le rythme de progression du parc national a été de 1,1% par an en moyenne, soit un rythme moyen annuel de 315 000 logements supplémentaires.

Un logement sur six est en région parisienne

En métropole, les résidences principales représentent 82% des logements, les résidences secondaires et autres logements occasionnels 10%, et les habitations vacantes 8%. Globalement, la part des résidences principales a tendance à croître un peu moins vite qu'il y a une trentaine d'années, avec en moyenne une augmentation de 0,9% par an.

En 2019, l'habitat individuel a représenté 56% du total des logements, et se trouve en position majoritaire parmi les résidences principales et secondaires. L'Insee relève toutefois que sa part recule légèrement depuis 2008, dans la mesure où le nombre de logements collectifs augmente plus rapidement que celui des logements individuels. L'habitat individuel est d'autant plus fréquent que la commune est petite, et ce pour toutes les catégories de logements (résidence principale ou autre).

Sur un plan géographique, on notera que 16% des habitations principales sont situées dans l'unité urbaine de Paris, et 21% dans une commune rurale ; des tendances qui se sont infléchies depuis 1984 au profit des agglomérations autres que la capitale : dans ces dernières, la quantité de logements a augmenté de 1,3% par an en moyenne, contre 1,1% pour le total des résidences principales.

Forte proportion de propriétaires

L'Insee relève aussi que 58% des ménages sont propriétaires de leur résidence principale, une proportion qui s'est stabilisée ces dernières années alors qu'elle n'avait enregistré que des hausses depuis les années 1980 et ce, jusqu'en 2010. De plus, environ un tiers des propriétaires sont accédants, autrement dit ils n'ont pas achevé de rembourser leurs emprunts.

Là encore, la part d'accédants à la propriété est stable depuis une dizaine d'années, après le bond enregistré dans les années 1980 et une baisse amorcée dans la foulée et qui a duré jusqu'à la moitié des années 2000. La proportion des ménages locataires de leur résidence principale qui avait légèrement diminué dans les années 1980 se maintient depuis cette date autour des 40%.

Alexandre Lefrançois
Directeur de l'animation du réseau franchisé
Alexandre LEFRANCOIS , a toujours évolué dans l'univers de la finance et du crédit immobilier (HSBC,UCB et GE MONEY BANK en tant que responsable de secteur sur le Val d'Oise). 2014, il décide de rejoindre le Groupe ACECREDIT d'abord comme Animateur de réseau puis aujourd'hui en tant que Directeur de l'animation du réseau franchisé afin de piloter son expansion et la croissance du chiffre d'affaires.