L’immobilier de luxe progresse aussi hors de Paris !

L'immobilier de luxe se développe en région

La crise sanitaire a affecté le marché immobilier. Un secteur résiste néanmoins aux conséquences de la Covid : l’immobilier de luxe. Toutefois, ce marché de niche suit les grandes tendances actuelles de l’immobilier. Ainsi, Paris subit une baisse d’attractivité, alors que certaines régions voient les recherches pour les biens de luxe exploser.

Le marché de l’immobilier de luxe ne connaît pas la crise

Le bilan 2020 de Sotheby’s International Realty France/Monaco laisse songeur. Le spécialiste de l’immobilier de luxe enregistre une hausse de 10% des transactions pour des biens prestigieux, par rapport à l’année précédente. Un chiffre exceptionnel dans un contexte de pandémie mondiale.

Les causes d’une telle embellie demeurent les mêmes que celles qui existent dans l’immobilier classique. Le premier confinement a indéniablement changé les idéaux des investisseurs. Ainsi, l’intérêt soudain pour les plus grands espaces pendant l’arrêt printanier de 2020 s’est traduit par de nombreuses transactions dès le déconfinement. On note même une amplification du mécanisme lors des deux autres périodes de confinement. Par ailleurs, les taux bas du crédit immobilier sont une aubaine pour les candidats à l’achat, d’autant plus pour les meilleurs profils qui bénéficient des offres les plus compétitives. Pour un emprunt sur 20 ans, le quart des meilleurs dossiers profite d’un taux de prêt immobilier de seulement 0,76% en moyenne !

Les avantages d’investir dans l’immobilier de luxe

L’immobilier de luxe ne connaît pas la crise pour une autre raison : les acquéreurs et les investisseurs qui s’y intéressent disposent de moyens autrement plus conséquents et concrétisent donc plus facilement leurs transactions. Cependant, les avantages d’acquérir un bien de prestige ne s’arrêtent pas là.

Premièrement, l’immobilier de luxe améliore la qualité de vie de l’acheteur. Surtout lorsque celui-ci ne possède pas encore de patrimoine. Cela lui permet de jouir, par exemple, d’une villégiature exceptionnelle. Deuxièmement, le secteur reste plus que jamais un investissement sécurisé. Les biens de prestige correctement entretenus ont tendance à se valoriser avec le temps.

Les biens hors de Paris ont la cote

Autre conséquence de la quête de grands espaces amorcée par les acheteurs et investisseurs : l’attractivité pour Paris s’essouffle. Selon le site SeLoger, la capitale ne génère plus que 17 % des recherches début 2021. Avant la crise, elle en captait 41% ! Mais si Paris bénéficie également de la bonne santé du secteur immobilier de luxe (+23% de recherches en février 2021), cela reste en deçà du niveau national (+83%). D’ailleurs, l’offre de biens luxueux a augmenté d’environ 60% en un an.

En revanche, les autres régions françaises affichent une vitalité impressionnante. Les recherches dans l’immobilier de luxe enregistrent des hausses à trois chiffres sur la côte Atlantique, le Sud-est et le Sud-Ouest. Dans ce classement, la Charente-Maritime (+162%), la Loire-Atlantique (+144%) et le Finistère (+142%) sont en têtes des endroits les plus courus.

8 Mai 2021

Ils nous ont fait confiance