Les taux immobiliers se rétractent encore sur les courtes durées

Baisse des taux de crédit immobilier

Le niveau plancher des taux immobiliers est toujours d’actualité en mars 2021. Les taux moyens ont même reculé sur les courtes durées d’après notre baromètre des taux. Si ces derniers sont stables pour les emprunts lissés entre 15 et 25 ans, ce n’est pas le cas en revanche des taux mini, qui ont augmenté sur ces maturités.

Des taux durablement bas

On le sait, les taux du crédit immobilier sont au plus bas et cela fait maintenant plus de deux ans qu’ils se maintiennent à des niveaux planchers. Mais il est toujours bon de le rappeler, alors que les projets d’accession ou d’investissement immobilier sont ralentis par plusieurs facteurs : manque de visibilité en matière de conjoncture économique, enlisement de la crise sanitaire, pénurie de logements neufs, etc. Pour soutenir le marché immobilier, les taux directeurs se maintiennent à des niveaux très bas pour permettre aux banques d’attirer les clients en proposant des conditions d’emprunt très avantageuses.

Légère remontée des taux mini entre 15 et 25 ans

Sur 7 et 10 ans, les taux moyens de crédit immobilier ont encore diminué de 0,05 point en mars pour s’établir respectivement à 0,65 et 0,75%. Quant aux meilleurs taux, ils sont restés inchangés. Ils se maintiennent à des niveaux qu’il semble difficile de repousser tant ils sont bas (0,30% sur 7 ans, 0,40% sur 10 ans). Un crédit immobilier de 150 000€ sur 10 ans au meilleur taux n’en coûtera que 3 000€ à l’emprunteur hors assurance !

Pas de mouvement sur 15, 20 et 25 ans, qui concentre la majorité des financements. En effet, le taux moyen demeure sous les 1% sur 15 ans (0,95%), sous les 1,20% sur 20 ans (1,15%) et loin sous les 1,50% sur 25 ans (1,35%). Sur ces durées, les taux mini ont augmenté : +0,05 point sur 15 ans (0,60%), +0,10 point sur 20 ans (0,83%) et +0,13 point sur 25 ans (1,05%).

Mais les meilleurs profils peuvent toujours bénéficier de conditions avantageuses. En effet, les emprunteurs peuvent profiter d’une mensualité réduite à 1 357€ sur 20 ans (hors assurance) pour un prêt immobilier de 300 000€. Avec un coût du crédit tenu sous les 26 000€.

La vigilance du courtier en crédit immobilier

Si les taux immobiliers sont bas, la situation économique due à la Covid-19 doit inciter à se montrer vigilant sur les conditions d’emprunt et notamment concernant la modularité du prêt ou la possibilité de reporter des échéances en cas de difficultés passagères. L’accompagnement d’un courtier en crédit immobilier est à ce titre une vraie plus-value. Son objectif : vous obtenir un crédit sur mesure qui saura s’adapter en cas de changement de situation.

11 Mar 2021

Ils nous ont fait confiance