Les 4 avantages de la multipropriété

Les avantages de la multipropriété

Une récente enquête de Kaliz, proptech spécialisée dans la gestion locative pour multipropriétaire, souligne l’envie des Français d’élargir leur patrimoine immobilier. Quatre sondés sur dix affirment vouloir investir dans l’immobilier en 2021 ! Ils sont autant à souhaiter devenir multipropriétaires : 42%. Un tel engouement se comprend aux vues des avantages que génère la multipropriété, dans un contexte de taux bas du crédit immobilier.

1. L’immobilier est un placement sûr à long terme

Selon l’enquête de Kaliz, les Français désirent accéder à la propriété pour gagner en stabilité (67%). De plus, investir dans l’immobilier représente pour eux une manière plus sûre de placer leurs économies (61%). En effet, rares sont les placements financiers capables d’offrir une rentabilité supérieure à celle de l’investissement immobilier. Lors d’un projet patrimonial, le rendement net peut atteindre 5%, avec une garantie assez élevée de réaliser une plus-value à la revente. Loin derrière, les placements financiers proposent difficilement mieux qu’un rendement à 2%.

2. Résidence secondaire et revenus locatifs à la fois

Recourir à l’investissement locatif permet d’élargir son patrimoine, tout en percevant des loyers qui permettent de rembourser l’emprunt qui a permis de financer l’achat du bien. L’opération est également possible avec les résidences secondaires. Celles-ci génèrent un certain coût annuel, entre taxes locales et frais d’entretien. Après une demande en mairie, l’investisseur peut placer sa résidence secondaire en location meublée saisonnière pour faire face aux différents frais. Cela peut même dans certains cas générer des recettes. En effet, les revenus locatifs ne sont imposés qu’à 50%.

3. Les taux bas réduisent le coût du financement

Les taux de crédit immobilier se situent à des niveaux bas historiques. Avec un taux immobilier moyen de 1,10% sur 20 ans, devenir propriétaire n’a jamais été aussi peu coûteux ! Conséquence de cette baisse des taux, les investisseurs peuvent selon les cas acheter plus grand ou augmenter leur capacité d’emprunt.

4. Un investissement locatif permet de réduire les impôts

Opter pour l’immobilier locatif peut ouvrir la voie à une réduction d’impôt sur le revenu. La loi Pinel est réservée à l’investissement locatif dans le neuf, alors que le Denormandie encourage l’investissement dans l’ancien à réhabiliter. En tenant compte des conditions (zonage, plafonds de revenus, durée d’engagement), l’investisseur peut réaliser de belles économies : la réduction d’impôt atteint 12, 18 ou 21% du montant total de l’opération si la location dure 6, 9 ou 12 ans. Si l’acheteur investit dans l’ancien et possède déjà un patrimoine conséquent, mieux vaut se tourner vers le déficit foncier. En effet, les montants des travaux se déduisent des revenus imposables et peuvent s’étaler sur dix ans.

11 Avr 2021

Ils nous ont fait confiance